Donner

Degrelle Léon - La cohue de 1940


Auteur : Degrelle Léon
Ouvrage : La cohue de 1940
Année : 1949

Lien de téléchargement : Degrelle_Leon_-_La_cohue_de_1940.zip

UN SOIR AVEC LÉOPOLD III. Septembre 1939 au Château de Laeken. - Portrait de Léopold III. - Politique de neutralité du roi des Belges. - Le comte Xavier de Grünne, champion de l'intervention. - Ma position radicalement anti-interventionniste. -Accord complet avec le Roi. - Projet d’une formule de pleins pouvoirs. - Approbation puis indécision royales. - L'anarchie recommence. - Séances du Parlement. - La presse déchaînée. La grenade qui alluma la Deuxième guerre mondiale roula sur le sol durant la dernière nuit d'août 1939. On eût pu la désamorcer avant cet instant fatal. On eût pu retenir le bras avant la terrible projection. On eût pu encore, à l'ultime seconde, détourner l'explosif vers des champs morts. Non. La guerre était revenue parce qu'elle devait revenir, parce que trop de gavials la désiraient, parce que les hommes sont fous, ont besoin de sang, ont besoin de haine, et trouvent dans les grandes tueries internationales ces exutoires fabuleux où les vertus s'exaltent, où les vices se repaissent, où la vie - Bien ou Mal - peut jaillir vers l'exceptionnel. Dès les premiers remous européens, je fus l'ennemi acharné de cette guerre. Guerre facilement évitable : une bagarre comme celle de Dantzig et du Corridor polonais n'eût pas été plus compliquée à régler que l'incident des Sudètes. C'était une question de justice et de bon sens. Guerre insensée ! Saignée à chaque génération depuis Bonaparte (« Ma gloire, disait-il, vaut plus que la vie d'un million d'imbéciles »), l'Europe courait au suicide en courant à la guerre, une fois de plus. Pour moi, c'était évident, d'une évidence qui brûlait les yeux. Depuis 1936, je l'avais répété semaine après semaine. Refuser froidement, systématiquement, au Reich surpeuplé son espace vital, l'une ou l'autre de ses anciennes colonies, des communications normales, décentes, entre ses deux provinces prussiennes de l'Est ; s'opposer, malgré la volonté massive des électeurs, au retour à la mère patrie de villes aussi indiscutablement allemandes que Dantzig ; faire, au contraire, de chaque étape du regroupement des Germains l'occasion d'un bacchanal universel, monter de toutes pièces une affaire de Pologne en corrompant et en achetant ses colonels et ses ministres, chauffer ce pays à blanc, le pousser à des provocations matamoresques alors que la dite Pologne et ses chefs politiques, quelques mois plus tôt, collaboraient, enthousiastes, avec Hitler, à la liquidation de l'Etat tchèque, exigeaient bruyamment à Teschen, arme au poing, leur part des dépouilles, c'était non seulement acculer le peuple le plus solide et le plus sain du continent à un éclat fatal, mais c'était pousser l'Europe entière à la guerre civile, une guerre où Anglais et Français, même vainqueurs, ne pouvaient rien gagner, ne pouvaient que perdre. Et il en fut ainsi. Après avoir appelé l'univers à la curée, on a détruit de fond en comble l'oeuvre d'Hitler. C'est entendu. Et après ? Que reste-t-il de la France cocardière de 1939, de son prestige mondial, de sa monnaie saine, de ses colonies si prospères ? Que reste-t-il de l'orgueilleux Empire britannique, de sa domination matérielle, de sa maîtrise des mers, de l'impressionnante vigueur de la livre sterling, qui dictait sa loi jusqu'alors aux marchés de l'univers ? Seul le fanatisme a pu rendre les hommes assez aveugles pour ne pas entrevoir cette roulade générale. Mais si la chute des grands pays européens était inscrite déjà dans l'avenir, à plus forte raison les petits pays, placés aux lieux historiques des télescopages, risquaient-ils de se faire broyer dans ce déraillement fantastique ! Plus spécialement, nous, les hommes des vieux Pays-Bas de la mer du Nord, nous allions nous trouver à l'un des principaux carrefours du feu et du sang. ...

2972 lectures

Voir aussi

Nouvelles

Les mises à jours sont uniquement accessibles aux donateurs. Pour faire un don veuillez vous rendre...

Lire la suite

Brenier Flavien - Les juifs et le Talmud

Auteur : Brenier Flavien Ouvrage : Les juifs et le Talmud Morale et principes sociaux des juifs...

Lire la suite

Leese Arnold - Sottise du Gentil Les Rothschild

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : Sottise du Gentil Les Rothschild En complément : Le Bolchevisme est...

Lire la suite

Leese Arnold - Meurtre rituel juif

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : Meurtre rituel juif Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Leese Arnold - La guerre de survie juive

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : La guerre de survie juive Année : 1937 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Leese Arnold - Hors des sentiers battus Les deux vies d'un vétérinaire anti-juif

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : Hors des sentiers battus Les deux vies d'un vétérinaire anti-juif...

Lire la suite

Wise Dennis - Adolf Hitler La plus grande histoire jamais racontée

Auteur : Wise Dennis Ouvrage : Adolf Hitler La plus grande histoire jamais racontée Année : 2016...

Lire la suite




Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book