Acheter

Trois initiés - Le Kybalion


Auteur : Trois initiés
Ouvrage : Le Kybalion Étude sur la philosophie hermétique de l'ancienne Égypte et de l'ancienne Grèce.
Année : 1917

Lien de téléchargement : Trois_inities_-_Le_Kybalion.zip

A HERMES TRISMEGISTE connu par les anciens Egyptiens comme "Le Grand des Grands" et "Le Maître des Maîtres", ce petit volume d'enseignements hermétiques est respectueusement dédié. PREFACE. Le KYBALION est certainement un livre sortant de l'ordinaire et marqué du sceau de la sagesse et du mystère. Son titre même est étrange : par sa racine, KBL, peut-être pourrait-il être rattaché à la Kabbale ; en tout cas, nous croyons savoir que le Maître psychiste américain, W. W. Atkinson, n'est pas resté étranger à sa publication, et nous le félicitons d'avoir contribué à reconstituer pour notre époque les vestiges d'une science, jadis toute-puissante. Car ce petit livre est très profond, sous son apparente simplicité : trop profond, même, pourrait-on dire. J'ai eu l'occasion de commenter ailleurs ses préceptes, et un de mes honorables critiques (dans une Revue anglaise, publiée aux Indes), nous a fait à tous les deux – le KYBALION et moi – l'honneur de répéter ses sept Lois en prouvant péremptoirement, par le contexte, que leur portée dépassait (et de beaucoup, malheureusement) son intellect. A présent, me direz-vous, l'incompréhension est parfois une des formes les plus raffinées de la flatterie involontaire... Les métaphysiciens de notre époque ne sont que trop, hélas, accoutumés à cette sorte de flatterie. Au point que, si le public les approuve, ou dit les comprendre, ils commencent à craindre d'avoir laissé échapper quelque bévue. En général, le privilège de voir plus avant que les autres se paye cher sur cette terre. Singulier et contradictoire état d'esprit de la foule humaine, qui est à la fois irrésistiblement attirée par le Progrès et qui abreuve en même temps d'outrages ceux qui s'efforcent de lui en ouvrir la voie. Bien heureux encore quand elle ne les crucifie pas ! Mais cela, par bonheur, ne se fait plus guère de nos jours... Donc, passons. Il existe, au-dessus de toutes les autres (qui en sont comme des rejetons abâtardis) une Philosophie éternelle et universelle, dont l'origine se perd dans la nuit des âges. Semblable à ces grands fleuves dont les eaux deviennent de plus en plus troubles et bourbeuses à mesure qu'elles s'éloignent davantage de leur source, la grande Philosophie éternelle se souille et se contamine dans son conflit avec les passions humaines, pour finalement devenir ce que nous nommons "les systèmes philosophiques". Mais le Principe reste pur, malgré cet abondant limon qu'il charrie, et les Sages peuvent le retrouver, partout et toujours identique à lui-même, sous l'innombrable diversité des apparences. C'est de ce Principe immuable que traite le KYBALION. C'est lui la source même de toute la Philosophie Hermétique. La voix du Maître des Maîtres, du premier Pharaon de l'Egypte, du trois fois grand Hermès, profère une fois de plus les secrets de l'Eternelle Sagesse, qui ont déjà retenti à travers plus d'une centaine de siècles. Les Lois suprêmes qui président à la manifestation des Mondes – et de nous-même – y sont exposées dans leur plus pure simplicité. Le grand problème de la Vie, cette éternelle énigme que le Sphinx fatal pose à tous les OEdipes l'un après l'autre : ce problème ne peut être résolu que par la Science. Et non pas par la vaine science moderne, qui, exclusivement analytique et matérielle, est d'une impuissance lamentable quand il s'agit de rassembler ses rameaux épars pour en former un édifice tant soit peu systématique et homogène. C'est la Science ancienne seule qui, synthétique de sa nature, de son essence, de sa substance même, nous offre la possibilité de nous arracher aux griffes du Sphinx. Les Lois de la Vie sont plus importantes que la Matière de la vie, parce que, connaissant les premières, nous dominons la seconde : le Sphinx est notre esclave et non plus notre bourreau. Sous le nom d'Art Royal, ou d'Art Sacré, les anciens sacerdotes Egyptiens professaient et pratiquaient tout un ensemble de doctrines qui n'est parvenu jusqu'à nous que par sa réputation et quelques rares vestiges. Ces doctrines, dans leur ensemble, embrassaient tous les rapports de l'Homme avec la Nature, et leur pratique rendait l'Initié Roi de l'Univers matériel : d'où Art Royal. Mais, comme ces doctrines étaient basées sur le grand axiome sacré de l'Unité du Tout, on pouvait encore considérer l'Art Royal sous son aspect de science du Premier Principe, c'est-à-dire Science de Dieu, et le dire Art Sacré. Les anciens étaient trop profondément pénétrés du premier axiome hermétique : le Tout est Un, pour songer jamais à séparer – comme nous l'avons fait – la Science de la Religion ou de la Philosophie. Ce fut là la première de nos erreurs et la source de toutes les autres. Mais, pour les anciens Egyptiens, toute la Nature était la Vie, et la vie était Dieu : donc, quiconque étudiait la Nature devenait, par cela-même, sacerdote de l'Eternel. Et inversement, tout membre du Collège sacerdotal, en s'instruisant dans cette sainte théologie devenait un savant naturaliste. Toutefois – et c'est là que la différence avec les Modernes prend les proportions d'un abîme – pour les anciens Egyptiens la Nature comprenait tous les Mondes Invisibles, aussi bien que ce Monde Visible dans lequel se cantonne la science moderne. Ils étudiaient le Monde des Causes avec autant d'ardeur que nous le Monde des Effets. De sorte que l'Art Sacré était toujours et partout la Science de la Vie : de la vie dans l'Invisible, aussi bien que de cette vie qui tombe sous nos sens. ...

5193 lectures

Voir aussi

Segev Tom - C'était en Palestine au temps des coquelicots

Auteur : Segev Tom Ouvrage : C'était en Palestine au temps des coquelicots Année : 2000 Lien de...

Lire la suite

Toaff Ariel - Pâques de Sang

Auteur : Toaff Ariel Ouvrage : Pâques de Sang Les juifs d’Europe et le meurtre rituel juif Année :...

Lire la suite

Petit Jean-Pierre - La passion verticale

Auteur : Petit Jean-Pierre Ouvrage : La passion verticale Année : 2008 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Rudolf Germar - Deborah Lipstadt et l'holocauste

Auteur : Rudolf Germar Ouvrage : Deborah Lipstadt et l'holocauste ou La faillite d'une historienne...

Lire la suite

Goodrich Thomas - Tempête infernale

Auteur : Goodrich Thomas Ouvrage : Tempête infernale La mort de l'Allemagne Nazie 1944–1947 Année :...

Lire la suite

Itard Jean - L'enfant sauvage

Auteur : Itard Jean Ouvrage : L'enfant sauvage Mémoire sur les premiers développements de Victor de...

Lire la suite

Boniface Pascal - La géopolitique

Auteur : Boniface Pascal Ouvrage : La géopolitique 43 fiches thématiques et documentées pour...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book