Auteur : Brasillach Robert
Ouvrage : Les sept couleurs
Année : 1939

Lien de téléchargement : Brasillach_Robert_-_Les_sept_couleurs.zip
Mot de passe de l'archive : www.histoireebook.com

Tous ceux qui ont réfléchi à la technique du roman ont noté l'extrême liberté du genre, et sa facilité à admettre toutes les formes. On a tenu pour des romans, au cours des siècles, des récits, (les fragments de journaux intimes, des ensembles de lettres, des poèmes. des constructions purement idéologiques comme Séraphita et Louis Lambert, des dialogues comme ceux qui furent à la mode avant la guerre. Un monologue intérieur surréaliste est peut-être un roman, et une suite de documents mis bout à bout (ainsi qu'on l'a fait par exemple pour la mort de Tolstoï) peut passer pour une autre forme de cet art. Dans la plupart des romans d'ailleurs, récit, dialogue (même le dialogue transposé), essai ou maximes, documents, lettres. pages de journal, monologue intérieur, se mêlent en une même oeuvre, et les prospectus de César Birotteau, les lettres de Mme de Merteuil, le discours d'Ulysse, font partie intégrante du genre romanesque. Il a paru que Von pouvait essayer au moins une fois de présenter ces divers éléments non plus confondus, mais dissociés autant qu’il se peut, et que chacune de ces formes pouvait mieux convenir qu’une autre pour décrire un épisode particulier, au cours du temps qui fuit. R. B. ...