Acheter

Haas-Colle Maurice - Dubitando 01


Auteur : Haas-Colle Maurice (Boisdefeu Jean-Marie)
Ouvrage : Dubitando 01 « Dubitando ad veritatem pervenimus. » Petite revue d’histoire révisionniste
Année : 2004

Lien de téléchargement : Haas-Colle_Maurice_-_Dubitando_01.zip

Liminaire Dubitando ad veritatem pervenimus. (Cicero, Tusculanæ, 1.30.73) On ne peut qu’être effaré par le comportement des gens qui nous dirigent. Naguère, on s’étonnait d’être dirigés par des gens en mauvaise santé (« Ces grands malades qui nous gouvernent ») ; aujourd’hui, il nous faudrait plutôt parler de ces gros nigauds qui nous gouvernent. En France, tout le monde a encore en mémoire l’affaire du faux attentat antisémite du RER et du comportement pitoyable des plus hauts personnages de l’Etat, abusés et ridiculisés pour n’avoir même pas pris la peine de consulter les services de police. Mais n’aggravons pas déjà notre cas et allons plutôt voir à l’étranger. Ainsi, aux Etats-Unis, l’homme le plus puissant du monde, George W. Bush, commence-t-il les réunions de son cabinet par une prière ; il lui arrive d’ailleurs de prier en public, mains jointes et yeux baissés ; il a même –au mépris du principe de la séparation des Eglises et de l’Etat– instauré une journée nationale de la prière ; en vérité, notre homme ne peut pas prononcer la moindre allocution sans invoquer Dieu ; un tel comportement ne peut évidemment qu’inquiéter et on ne s’étonnera donc guère de ce que ce dévot se soit engagé en Irak dans une guerre injuste et même inique, inutile et peut-être même catastrophique pour tous ; il l’a fait pour avoir eu foi dans des informations qui semblaient pourtant fausses ; bien entendu et ainsi qu’il l’a précisé lui-même, il en avait également discuté avec Dieu (avec lequel il est en relation directe et permanente) ; refusant de reconnaître ses torts, il a traité ses contradicteurs de « révisionnistes ». Malgré quoi, Bush pourrait être réélu lors de la prochaine élection présidentielle ; c’est à désespérer mais il faut bien se dire que, s’il était battu (Oserait-on dire : sanctionné ?), il serait remplacé par John Kerry qui, bien que sénateur de l’opposition, a approuvé, en son temps, la décision de Bush et qui, aujourd’hui, maintient des positions ambiguës sur la question ; certes, il évolue (dans un environnement peu propice, il est vrai, et il n’en a que plus de mérite) mais il ne semble pas près de comprendre l’essentiel, à savoir que cette guerre est une guerre juive. Ne parlons pas des autres membres du gouvernement américain, ce serait trop long ; rappelons quand même le désolant numéro de cirque à l’ONU du secrétaire d’Etat Powell, lequel Powell est pourtant présenté comme l’homme le plus raisonnable du gouvernement américain. En Grande-Bretagne, le premier ministre Blair s’est encore davantage ridiculisé que Powell : souvenons-nous de ce que ses certitudes (qu’il a gardées, semble-t-il) étaient pour l’essentiel tirées d’un mémoire sans valeur rédigé par un étudiant américain. Compte tenu des particularités du système britannique, il ne pourrait guère être remplacé que par le leader du parti conservateur, Michael Howard, lequel vient de déclarer que sa tante, qui vit aujourd'hui avec lui, a « survécu à la chambre à gaz » ; selon M. Howard, « quand elle était à Auschwitz elle s'est retrouvée trois fois dans une chambre à gaz et, pour diverses raisons -dont une due à une pénurie de gaz- elle en est sortie afin de pouvoir raconter. » (The Guardian, 3 juillet 2004). On ne comprend d’ailleurs pas pourquoi les conservateurs ont porté à leur tête un homme qui passe pour être de petite intelligence. Assurément, les électeurs britanniques ne gagneraient pas au change. Ceci expliquerait peut-être pourquoi, lors des dernières élections régionales et européennes, ils se sont tournés en grand nombre vers des partis dirigés par des hommes manifestement moins stupides. On se mettrait à espérer. Et si l’électeur en venait à cultiver le doute et à remplacer tous ces niais par des gens de bon sens, par des sceptiques voire par des mécréants ! Oui, cultiver le doute, ainsi que nous l’ont appris tant de grands esprits comme Cicéron, Sénèque ou encore Descartes… ...

1804 lectures

Voir aussi

Dun Robert - L'âme européenne

Auteur : Dun Robert (Martin Maurice) Ouvrage : L'âme européenne Réponse à Bernard-Henri Lévy Année...

Lire la suite

Dun Robert - Le grand suicide

Auteur : Dun Robert (Martin Maurice) Ouvrage : Le grand suicide 1914 - 1939 - 19..? Année : 1984...

Lire la suite

Rencontre avec Robert Dun

Auteur : Les amis de Robert Dun Ouvrage : Rencontre avec Robert Dun Année : Lien de téléchargement...

Lire la suite

Von Hayek Friedrich August - La route de la servitude

Auteur : Von Hayek Friedrich August Ouvrage : La route de la servitude Année : 1944) Lien de...

Lire la suite

Robiou Félix - Histoire des Gaulois d'Orient

Auteur : Robiou Félix Ouvrage : Histoire des Gaulois d'Orient Année : 1876 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Larnaudie Mathieu - Les jeunes gens

Auteur : Larnaudie Mathieu Ouvrage : Les jeunes gens Enquête sur la promotion Senghor Année : 2018...

Lire la suite

Deloche Maximin - L'énigme de Civaux

Auteur : Deloche Maximin Ouvrage : L'énigme de Civaux Lemovices et Pictons Le christianisme en...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book