Acheter

Haas-Colle Maurice - Dubitando 06


Auteur : Haas-Colle Maurice (Boisdefeu Jean-Marie)
Ouvrage : Dubitando 06 « Dubitando ad veritatem pervenimus. » Petite revue d’histoire révisionniste
Année : 2005

Lien de téléchargement : Haas-Colle_Maurice_-_Dubitando_06.zip

L’ONU met le révisionnisme au ban de l’humanité. Robert Faurisson. Ce 1er novembre, à l’unanimité et sans vote, les représentants des 191 nations constituant l’ONU ont adopté (ou laissé adopter) un projet de résolution israélien qui proclame le 27 janvier « Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste ». En outre, ce projet « Rejette tout déni de l’Holocauste en tant qu’événement historique, que ce déni soit total ou partiel » (« Rejects any denial of the Holocaust as an historical event, either in full or part »). L’existence du révisionnisme historique se voit ainsi reconnue par le monde entier, ce qui prouve sa force de vie, mais, en même temps, cette décision fait que les révisionnistes se trouvent frappés d’interdiction morale par tous les pays du monde. Quant à l’Etat du Vatican, qui, lui, ne possède pas de siège à l’ONU, il avait, dès 1992, déclaré : « Il n’y a pas révisionnisme historique qui puisse remettre en cause l’abîme d’inhumanité de l’Holocauste » (« Non c’è revisionismo storico che possa rimettere in discussione l’abisso disumano dell’Olocausto ») ( L’Osservatore Romano, 7 novembre 1992). L’histoire des sociétés et des religions est riche de prohibitions, de proscriptions, d’excommunications mais, tandis que, jusque dans un récent passé, les victimes pouvaient, du moins en principe, espérer trouver un refuge en dehors de leur pays ou de leur groupe d’origine, ici la condamnation est, pour la première fois au monde, de caractère universel. Par là il se confirme que le révisionnisme historique est de nature exceptionnelle et aussi que les juifs, une fois de plus, sont capables d’obtenir d’exorbitants privilèges. Un tour de passe-passe de l’Etat juif C’est par un tour de passe-passe que la délégation israélienne est parvenue à faire adopter son projet de résolution. Elle a procédé à la manière de ces associations qui, en France, sous couvert d’une campagne contre la pédophilie, ont obtenu l’interdiction légale, sur Internet, de la pédophilie et … du révisionnisme. En un premier temps, elles ont demandé : « La pédophilie n’est-elle pas une horreur en soi ? » La réponse a été oui. En un deuxième temps, elles ont ajouté : « La pédophilie sur Internet n’est-elle pas à proscrire par une loi spécifique ? » La réponse, là encore, a été oui. En un troisième temps, ces associations ont alors conclu : « Battons-nous, en conséquence, pour obtenir une loi contre la pédophilie et … le révisionnisme (appelé « négationnisme ») ». Pour sa part, le 1er novembre 2005, le président en exercice de l’Assemblée des Nations unies, le Suédois Jan Ellasion, a fait preuve d’habileté en demandant qui était opposé au projet de résolution en vue de rappeler la mémoire de l’ « Holocauste ». Aucun bras ne s’étant levé, il a déclaré, sans recours préalable à un vote quelconque, que la résolution était adoptée, une résolution qui contenait en l’une de ses dispositions la condamnation de toute forme de révisionnisme. Le texte a été approuvé par les Etats-Unis envers et contre les garanties de liberté d’opinion prévues par le Premier amendement de leur constitution. Et surtout ce projet israélien a été adopté par les pays arabo-musulmans, y compris l’Iran. Tous ont approuvé ou laissé passer avec de molles restrictions verbales un projet d’origine juive condamnant jusqu’au droit à la libre recherche sur un sujet historique. Cette résolution ne revêt qu’un caractère politique et non juridique. Cependant, comme il est prévu que le Secrétaire général devra régulièrement rendre compte des mesures prises dans le cadre de cette décision, les révisionnistes auront des raisons de craindre pour eux des suites d’ordre judiciaire ou administratif, par exemple, en ce qui concerne la police des frontières et des aéroports ou les autorisations de séjour en certains pays ou les délivrances de visas. Cette résolution justifiera moralement et facilitera les mesures d’extradition prises à l’encontre des révisionnistes. Les précédents ne manquent pas avec 1) le mandat d’arrêt européen ; 2) la quasi-livraison du révisionniste René-Louis Berclaz par la Serbie à la Suisse ; 3) la livraison du révisionniste Ernst Zündel par les Etats-Unis au Canada, puis par le Canada à l’Allemagne ; 4) la livraison du révisionniste belge Siegfried Verbeke par les Pays-Bas à l’Allemagne ; 5) la livraison du révisionniste Germar Rudolf par les Etats-Unis à l’Allemagne. En Autriche, ce 11 novembre, le semi-révisionniste David Irving, citoyen britannique, a été arrêté par la police et se trouverait en prison à Vienne. Pour tout révisionniste notoire il est déjà périlleux de sortir des frontières de son pays d’origine. En pareil cas, soit l’Etat d’Israël, soit l’Allemagne peuvent réclamer au pays de transit l’extradition du voyageur. Est actuellement en préparation à la Knesseth une loi qui permettra à Israël d’exiger (« to demand ») la livraison de tout révisionniste aux fins de jugement par une cour, siégeant à Jérusalem, qui appliquerait au délinquant la loi juive antirévisionniste de 1986. ...

1769 lectures

Voir aussi

King Michael S. - La mauvaise guerre

Auteur : King Michael S. Ouvrage : La mauvaise guerre La vérité jamais dite sur la seconde guerre...

Lire la suite

Vivas Maxime - La face cachée de Reporters sans frontières

Auteur : Vivas Maxime Ouvrage : La face cachée de Reporters sans frontières De la CIA aux faucons...

Lire la suite

Encausse Gérard - Premiers éléments de lecture de la langue sanscrite

Auteur : Encausse Gérard (Papus) Ouvrage : Premiers éléments de lecture de la langue sanscrite...

Lire la suite

Encausse Gérard - Premiers éléments de lecture de la langue égyptienne

Auteur : Encausse Gérard (Papus) Ouvrage : Premiers éléments de lecture de la langue égyptienne...

Lire la suite

Encausse Gérard - Premiers éléments de lecture de la langue hébraïque

Auteur : Encausse Gérard (Papus) Ouvrage : Premiers éléments de lecture de la langue hébraïque...

Lire la suite

Le livre noir de l'occupation israélienne

Auteur : Breakingthe Silence Ouvrage : Le livre noir de l'occupation israélienne Les soldats...

Lire la suite

D'Hauterive Ernest - Le merveilleux au XVIIIe siècle

Auteur : D'Hauterive Ernest Ouvrage : Le merveilleux au XVIIIe siècle Année : 1902 Lien de...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book