Acheter

Céline - Entretiens avec le professeur Y


Auteur : Céline (Destouches Louis Ferdinand)
Ouvrage : Entretiens avec le professeur Y
Année : 1955

Lien de téléchargement : Celine_-_Entretiens_avec_le_professeur_Y.zip

La vérité, là, tout simplement, la librairie souffre d'une très grave crise de mévente. Allez pas croire un seul zéro de tous ces prétendus tirages à 1000.000 ! 40.000 !… et même 400 exemplaires !… attrapegogos ! Alas !… Alas !… seule la « presse du coeur »… et encore !… se défend pas trop mal… et un peu la « série noire »… et la « blême »… En vérité, on ne vend plus rien… C’est grave !… le Cinéma, la télévision, les articles de ménage, le scooter, l’auto ! 2, 4, 6 chevaux, font un tort énorme au livre… tout « vente à tempérament », vous pensez ! et « les week-ends » !… et ces bonnes vacances bi ! trimensuelles !… et les Croisières Lololulu !… salut, petits budgets !… voyez dettes !… plus un fifrelin disponible !… alors n'est-ce pas, acheter un livre !… une roulotte ? encore !… mais un livre ?… l'objet empruntable entre tous !… un livre est lu, c'est entendu, par au moins vingt… vingt-cinq lecteurs… ah, si le pain ou le jambon, mettons, pouvaient aussi bien régaler, une seule tranche ! vingt… vingt-cinq consommateurs ! quelle aubaine !… le miracle de la multiplication des pains vous laisse rêveur, mais le miracle de la multiplication des livres, et par conséquent de la gratuité du travail d’écrivain est un fait bien acquis. Ce miracle a lieu, le plus tranquillement du monde, à la « foire d'empoigne », ou avec quelques façons, par les cabinets de lecture, etc… etc… Dans tous les cas l'auteur fait tintin. C'est le principal ! Il est supposé, lui, l'auteur, jouir d'une solide fortune personnelle, ou d'une rente d'un très grand Parti, ou d'avoir découvert (plus fort que la fusion de l'atome) le secret de vivre sans bouffer. D'ailleurs toute personne de condition (privilégiée, gavée de dividendes) vous affirmera comme une vérité sur laquelle il n'y a pas à revenir, et sans y mettre aucune malice : que seule la misère 9 libère le génie… qu'il convient que l’artiste souffre !… et pas qu'un peu !… et tant et plus !… puisqu’il n'enfante que dans la douleur !… et que la Douleur est son Maître !… (M. Socle)… au surplus, chacun sait que la prison ne fait aucun mal à l'artiste… au contraire !… que la véritable vie du véritable artiste n'est qu'un long ou court jeu de cache-cache avec la prison… et que l'échafaud, pour terrible qu'il apparaisse, le régale parfaitement… l’échafaud, pour ainsi dire, attend l'artiste ! tout artiste qui échappe à l'échafaud (ou au poteau, si vous voulez) peut être, la quarantaine passée, considéré comme un farceur… Puisqu'il s'est détaché de la foule, qu'il s'est fait remarquer, il est normal et naturel qu'il soit puni exemplairement… toutes les fenêtres sont louées, déjà, et à prix fort, pour assister à son supplice, le voir enfin grimacer, sincèrement ! Place de la Concorde, par exemple… la foule arrache déjà les arbres, en fait qu'un espace vide immense des Tuileries ! pour mieux lui regarder sa binette, quand on lui coupera le cou doucement, tout doucement, avec un tout petit canif… la fin du clown, celle qu'on attend, c’est pas tellement qu'il soit cocu, mièvre réjouissance ! c’est qu'on le ligote sur le chevalet ! ou sur la roue ! et qu'on le fasse là hurler quatre… cinq heures… c’est ce qui se prépare pour l'écrivain ! clown aussi !… pardi !… il n’arrive à échapper à ce qu'on lui mijote que par roublardise, larbinage, tartuffiages, ou par l’une des Académies… la grosse ou la petite, ou une Sacristie… ou Parti… autant de refuges bien précaires !… pas d'illusions ! comme ils tournent mal, et souvent, ces soi-disant «refuges » !… et ces « engagements »… hélas ! hélas !… même pour ceux qu'ont trois ou quatre « cartes » !… autant de pactes avec le Malin !… Au total, si vous regardez bien, vous verrez nombre d'écrivains finir dans la dèche, tandis que vous trouverez rarement un éditeur sous les ponts… n'est-ce pas cocasse ?… je parlais de tout ceci à Gaston, l'autre jour, Gaston Gallimard… et Gaston en connaît un bout, vous pensez !… il trouvait, pour ce qui me concerne, que je devrais bien essayer de rompre le silence qui m’a fait tant de tort ! le rompre ! un bon coup ! sortir de mon effacement pour faire reconnaître mon génie… « Gi ! » J'y dis. ...

3975 lectures

Voir aussi

Menant Joachim - Zoroastre

Auteur : Menant Joachim Ouvrage : Zoroastre Essai sur la philosophie religieuse de la Perse Année :...

Lire la suite

Maury Alfred - Le symbolisme des animaux au moyen âge

Auteur : Maury Alfred Ouvrage : Le symbolisme des animaux au moyen âge Année : * Lien de...

Lire la suite

Bellamy Félix-Charles-Marie - Eon de l'Etoile

Auteur : Bellamy Félix-Charles-Marie Ouvrage : Eon de l'Etoile L'hérétique de Brocéliande Année : *...

Lire la suite

Czaplicka Maria Antonina - Le chamanisme en Sibérie

Auteur : Czaplicka Maria Antonina Ouvrage : Le chamanisme en Sibérie Année : 1914 Lien de...

Lire la suite

Carnoy Emile Henry - Contes français

Auteur : Carnoy Emile Henry Ouvrage : Contes français Année : 1885 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Roumanille Joseph - Galéjades et contes provençaux

Auteur : Roumanille Joseph Ouvrage : Galéjades et contes provençaux Année : 18** Lien de...

Lire la suite

Sébillot Paul - Joyeuses histoires de Bretagne

Auteur : Sébillot Paul Ouvrage : Joyeuses histoires de Bretagne Année : 1910 Lien de téléchargement...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book