Acheter

Bardet Jean-Gaston - Je dors, mais mon coeur veille...


Auteur : Bardet Jean-Gaston
Ouvrage : Je dors, mais mon coeur veille...
Année : 1984

Lien de téléchargement : Bardet_Jean-Gaston_-_Je_dors_mais_mon_coeur_veille.zip

A ELIE LE THESBITE prophète du Feu et à JEAN DE LA CROIX docteur de la Nuit qui m’ont transmis la Nuit et le Feu par les douces mains de MARIE. MYSTIQUE, MAGIE, MEDECINE « C'est un scandale pour l'intelligence, une profonde offense au sentiment de l'ordre, de voir des psychologues ou des sociologues, ou même des philosophes et des métaphysiciens, s'emparer de l'expérience mystique pour juger de sa nature à leur lumière, c'est-à-dire pour la méconnaître systématiquement ». Jacques MARITAIN. Les Degrés du Savoir. « L'homme pense, aime, souffre, admire et prie à la fois avec son cerveau et avec tous ses organes ». Alexis CARREL, L'Homme, cet Inconnu. Depuis que nous avions lu (à neuf ou dix ans !) De l'Amour, de Stendhal, nous savions que nous écririons un jour sur l'amour... Voici donc un ouvrage qui ne parle que d'Amour, mais de l'Amour avec un grand A, de technique de l'Amour, de pratique de l'Amour, de l'Amour suprême qu'il faut atteindre par l'Amour. Car Dieu-Amour, qui dans cette « vie ne peut être connu par Lui-même, mais peut être aimé par Lui-même » peut être blessé d'amour avec Ses propres armes, peut être conquis, peut être aimé autant qu'Il aime : « Le amarà tanto como es amada » chante le Poète des Nuits. Si nous utilisons le propre germe d'Amour, l'étincelle d'Amour qu'Il a mise en nous, pour attirer par « l'exercice d'amour unissant » son Esprit d'Amour, et finalement le faire prisonnier « avec un cheveu », nous pourrons sans cesse remonter vers Lui et l'attirer sans cesse en nous jusqu'à ce que, par un débordement d'Amour, brûle en nous la Vive Flamme d'Amour, prémices du Corps de Lumière. Mais notre époque ignore l'Amour, et lorsqu'elle le cherche, c'est généralement par des pratiques sans issue, voire inversées, car on n'enseigne (quasi) plus les voies de l’Amour. Nous avons, dans un ouvrage précédent (auquel il convient nécessairement de se reporter) « Pour toute âme vivant en ce monde » rappelé la doctrine oubliée. En ce nouvel essai, il s'agit, tout au contraire, de la doctrine à faire. Ce n'est plus un fruit, c'est un germe. Afin d'éviter toute mésinterprétation, il est nécessaire d'insister sur le sens précis de cette étude. Notre ouvrage « Pour toute âme » (Tome Premier), expose les méthodes et degrés d'oraison ; c'est une étude de théologie mystique fondée sur des recherches historiques. Elle sert de base aux critères intérieurs de la mystique authentique dont nous n'envisageons que les reflets corporels dans ce nouvel ouvrage. Ici, en « Je dors, mais mon coeur veille » il ne s'agit point (et il ne pourrait s'agir) de critères intérieurs vu les sujets traités. C'est un ouvrage de technique, portant sur des critères extérieurs physiologiques, sur ce qui est mesurable - et donc hors du domaine de la foi - dans l'expérience mystique vraie comme dans les fausses expériences d'ordre mystique, magique ou médical. Nous nous tiendrons donc sur le plan des « reflets », des « échos », des « retentissements » passifs de l'expérience mystique pour pouvoir juger des phénomènes provoqués, analogues (en apparence) pour l'observateur inexpérimenté. Ainsi nous évitons l'erreur scientifique des études sur la psychologie des mystiques ou la phénoménologie... lesquelles ne saisissent rien, ni des critères intérieurs qui - appartenant au pneuma - sont au delà du psychologique, ni des critères extérieurs qui sont d'ordre physiologique. Nous ne tombons pas non plus dans les déviations théologiques qui se sont multipliées lors des Congrès de (prétendue) psychologie religieuse, lesquels ignorent expérimentalement et l'esprit et le corps des « transformés ». Comme il ne peut y avoir de critère psychologique intermédiaire - sauf négatif - ces congrès se sont enfoncés de plus en plus, mais logiquement, de la psychiatrie asilaire aveugle dans le marécage psychanalytique. Par sa méthode même, notre étude doit donc entraîner une révision des positions du « psychologisme » qui sévit en notre monde désincarné, abstrait, irréel. Ajoutons encore qu'en suivant le grand clinicien des âmes, Jean de la Croix, nous avons rejeté toute référence aux visions et révélations, c'est-à-dire aux phénomènes extraordinaires caractérisés par des notices distinctes. Nous nous sommes tenus sur le plan du « toucher généralisé » disent les biologistes, des notices générales dit le Docteur des Nuits. Ainsi que nous l'avons rappelé dans « Pour toute âme », ces touches et leurs rejaillissements font partie de l'union et l'on ne doit pas « se comporter avec celles-ci négativement comme en les autres appréhensions ». Certes, nous ne nous faisons aucune illusion, dégager exactement le véritable cheminement de l'Amour parmi toutes les erreurs magiques ou pseudo-médicales devrait être une tâche collective. Si nous avons du l'entreprendre seul, c'est parce que nous ne pouvions plus attendre, à la vue des misères spirituelles, autrement plus grandes que les misères sociales. Nous pensons néanmoins avoir éclairé de nombreux points grâce à nos observations et expériences de toutes sortes, dans les milieux les plus divers, depuis vingt-cinq ans. Nous avons même pu, ces dernières années, observer in vivo trois « transformés », aux tempéraments initiaux des plus dissemblables : Une artiste dévorée du besoin de savoir, mais de santé précaire ; un intellectuel dévoré par une soif inextinguible d'amour et doté d'un équilibre biologique exceptionnel. Enfin une ex-protestante montée par la voie mariale, malgré toutes les antinomies psychologiques observables ; c'est un vivant témoignage de ce que l'amour est dans la pure volonté, le pneuma, nullement dans l'affectivité, le psychisme. Par un scandale sans précédent, la vie mystique est devenue, à notre époque, quasi un enseignement secret. Les mystiques sont rejetés dans une sorte d’église occulte… dont les membres s'ignorent d'ailleurs. C'est la plus grande trahison envers l'Esprit qui vous « parle à l'oreille » pour que vous le « clamiez sur les toits » comme Marie proclame le Magnificat... Si la cause profonde du mépris de la mystique remonte à l'humanisme renaissant, la cause visible de la « peur » du clergé vient de la querelle du quiétisme. Nous avons crevé l’abcès, en montrant, sur le plan expérimental, l'erreur des deux parties et en rappelant la grande tradition de la prière perpétuelle, explicitée dans « Pour toute âme ». Après avoir rappelé ce que sont le Feu-du-Ciel et la Nuit, la Montagne et la Caverne, avoir brièvement résumé le Château de Thérèse d'Avila et expliqué le grand oublié : Jean de la Croix, nous sommes passé à l'analyse des phénomènes supranormaux du magnétisme expérimental - que les milieux médicaux ont gravement confondu avec l'hypnotisme sensoriel - et qui nous donnent la clef pratique des divers yogas et de la psychanalyse. Etroitement liées entre elles, ces deux intrusions orientales en Occident devaient être étudiées à fond pour en dissiper les criminelles équivoques. Ce fut un travail délicat, comme le jour où nous dûmes défaire un entrelacs de serpents-corail à Sao-Paulo. Le yoga vulgarisé actuel est une dégradation érotico-magique d’une voie de dévotion primitive ; quant à la psychanalyse, comme l'a montré Emil Ludwig - c'est la plus grande escroquerie du siècle. Les analystes sont devenus les parasites des riches familles aux Etats- Unis ; ils tentent en France d'exploiter les pauvres... au compte de la Sécurité Sociale. Nous avons essayé d'éclairer ces problèmes d'occultisme (stricto sensu) à la lumière vacillante de l'anatomie et de la psychologie. En comparant les traités les plus estimés, nous avons été surpris du grand nombre de points d'interrogation subsistants, depuis vingt ans, et avoués par les auteurs honnêtes. Si la psychologie religieuse ignore l'expérience totale, que dire de la biologie ! Parler de physiologie humaine, comme tous en parlent, c'est poser axiomatiquement soit qu'il n'y a qu'une âme vitale sans esprit, c'est-à-dire psyché sans pneuma, soit que le psychisme domine le pneuma réduit à une pure abstraction, comme un cheval emportant un mannequin en guise de cavalier. C'est une position de vétérinaire pouvant se dire spiritualiste ; mais elle ne peut appartenir ni scientifiquement à une médecine totale, ni théologiquement au christianisme. La position chrétienne, autant que scientifique, est que le pneuma doit dominer la psyché, qu'il est doué pour cette fonction maîtresse et que nos contacts avec le monde, avec l'altérité dirait Sartre, n'ont point d'autre but que de nous entraîner à une domination toujours plus parfaite du supérieur sur l'inférieur. Notre parcours terrestre est un moyen en vue d'une fin, jusqu'à ce que l'homme pneumatique - comme dit saint Paul - remplace l'homme psychique qui n'est qu'un animal supérieur. Faut-il faire remarquer qu'une psychologie chrétienne (où le psychisme restera toujours à la porte du Verbe : extra Verbum) et une physiologie chrétienne (où la psyché peut être totalement, non seulement dominée, mais transformée par le canal du pneuma) restent entièrement à faire. Voilà plus de mille ans peut-être (et depuis Descartes d'une façon généralisée) que la psyché, lentement, a étouffé le pneuma. Aujourd'hui quasi tous sont « marqués du signe de la Bête » ! Si pour des questions de méthodes nous sommes forcés de citer quelques noms en référence, qu'on n'oublie pas qu'il ne s'agit que d'exemples entre mille. Le vrai scandale n'est point de voir des chefs de file ignorer, pratiquement, le pneuma mais bien de n'entendre aucun cri d'alarme chez ceux qui ont pour métier d'enseigner l'homme total. ...

3359 lectures

Voir aussi

Menant Joachim - Zoroastre

Auteur : Menant Joachim Ouvrage : Zoroastre Essai sur la philosophie religieuse de la Perse Année :...

Lire la suite

Maury Alfred - Le symbolisme des animaux au moyen âge

Auteur : Maury Alfred Ouvrage : Le symbolisme des animaux au moyen âge Année : * Lien de...

Lire la suite

Bellamy Félix-Charles-Marie - Eon de l'Etoile

Auteur : Bellamy Félix-Charles-Marie Ouvrage : Eon de l'Etoile L'hérétique de Brocéliande Année : *...

Lire la suite

Czaplicka Maria Antonina - Le chamanisme en Sibérie

Auteur : Czaplicka Maria Antonina Ouvrage : Le chamanisme en Sibérie Année : 1914 Lien de...

Lire la suite

Carnoy Emile Henry - Contes français

Auteur : Carnoy Emile Henry Ouvrage : Contes français Année : 1885 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Roumanille Joseph - Galéjades et contes provençaux

Auteur : Roumanille Joseph Ouvrage : Galéjades et contes provençaux Année : 18** Lien de...

Lire la suite

Sébillot Paul - Joyeuses histoires de Bretagne

Auteur : Sébillot Paul Ouvrage : Joyeuses histoires de Bretagne Année : 1910 Lien de téléchargement...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book