Donner

Bacque James - Morts pour raisons diverses


Auteur : Bacque James
Ouvrage : Morts pour raisons diverses Enquête sur le traitement des prisonniers de guerre allemands dans les camps américains et français à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Année : 1989

Lien de téléchargement : Bacque_James_-_Morts_pour_raisons_diverses.zip

A la fin du mois d'avril 1945, sur la plus grande partie du front de l'ouest, le pas traînant de millions de bottes avait succédé au grondement de l'artillerie. Des colonnes de soldats allemands désarmés s'avançaient pesamment vers les enceintes de barbelés des camps de détention alliés. On entendait quelques coups de feu tirés par des détachements ennemis éparpillés qui s'évanouissaient dans la nature, avant d'être finalement capturés par les vainqueurs. Les redditions en masse qui se produisaient à l'ouest offraient un contraste frappant avec les dernières semaines de combat sur le front de l’Est où, pour éviter au plus grand nombre possible de leurs camarades d'être capturés, les unités survivantes de la Wehrmacht résistaient toujours à l'avance de l'Armée rouge. Telle était l'ultime stratégie du haut commandement allemand, à la tête duquel Hitler avait nommé le grand amiral Doenitz, après que le maréchal Goering se fut rendu à l'ennemi. Elle avait pour but de livrer des millions de soldats au joug le plus clément : celui des Alliés occidentaux, dirigés par le commandant suprême Dwight Eisenhower. Dans les zones d'occupation américaine et française, plus de cinq millions de soldats allemands furent entassés dans des enclos de barbelés, nombre d'entre eux littéralement serrés épaule contre épaule. Le sol des camps devint rapidement un immonde bourbier de déjections, véritable foyer d'épidémies. Sous-alimentés, sans le moindre abri, privés des installations sanitaires les plus rudimentaires, les prisonniers commencèrent bientôt à mourir d'inanition et de maladie. Du mois d'avril 1945 jusqu'au coeur de 1946, près d'un million d'individus furent anéantis, la plupart d'entre eux dans les camps américains, les autres dans les camps français. Depuis les atrocités commises au cours de la guerre de Sécession, dans la prison d'Andersonville, administrée par les confédérés, aucune cruauté de cet ordre n'avait été perpétrée sous contrôle militaire américain. Pendant plus de quarante ans, cet épisode tragique de la Seconde Guerre mondiale resta enfoui dans les archives des Alliés. Comment ce désastre fut-il révélé ? Les premiers indices s'y rapportant furent découverts en 1986 par l'auteur du présent ouvrage, James Bacque, et par son assistante. Effectuant des recherches au sujet d'un livre sur Raoul Laporterie, héros de la Résistance française ayant sauvé plus de 1.500 réfugiés des camps de détention nazis, ils eurent l'occasion d'interroger un ancien soldat de la Wehrmacht, Hans Goertz. Celui-ci, interné à la fin des hostilités dans un camp d'internement français, avait pu en sortir, avec l'un de ses compagnons, grâce à Laporterie qui les avait employés tous deux comme tailleurs dans son magasin de vêtements. L'ancien prisonnier affirma que le fait de sortir du camp lui avait sauvé la vie, car 25 % des détenus y étaient morts en un mois. De quoi étaient-ils morts ? « De faim, de dysenterie, de maladie. » Consultant avec attention les dossiers relatifs au camp cité par Goertz, James Bacque découvrit que cette installation faisait partie d'un groupe de trois enceintes, lui-même inclus dans un ensemble de 1600 où - si l'on en croit les rapports du Comité International de la Croix- Rouge (C.I.C.R.) qui se trouvent dans les archives de l'armée française, à Vincennes - régnaient des conditions de détention similaires. Très vite, les deux enquêteurs furent également confrontés aux premiers indices importants de morts en masse dans les camps américains. Un élément capital leur fut fourni par les registres de l'armée, où figurait une colonne à l'intitulé anodin en apparence : Autres Pertes1. La signification véritable de ces mots fut bientôt révélée à James Bacque par le colonel Philip S. Lauben, ancien chef de la branche « Affaires Allemandes » du S.H.A.E.F.2. Au printemps 1987, James Bacque et moi-même nous rencontrâmes à Washington. Au cours des mois suivants, nous travaillâmes ensemble aux Archives nationales et à la Fondation George C. Marshall, à Lexington (Virginie), rassemblant tous les indices au fur et à mesure de leur découverte. Les plans établis, en 1944, aux plus hauts niveaux des gouvernements américain et britannique révélaient une détermination à détruire, une bonne fois pour toutes, l'Allemagne en tant que puissance, en la réduisant à un pays d'économie strictement paysanne, même si de telles mesures devaient provoquer une pénurie alimentaire pour des millions de civils. Jusqu'à présent, les historiens ont affirmé que les dirigeants alliés eurent tôt fait d'annuler leur projet destructeur en raison de la résistance de l'opinion publique. En effet, à la fin des hostilités, en 1945, la grande majorité des Américains étaient bien loin de désirer l'élimination d'un si grand nombre d'Allemands non armés. Le terme d'élimination n'est pas trop fort, si l'on considère que le nombre de ces morts dépassa de loin toutes celles subies par l'armée allemande sur le front de l'Ouest, entre juin 1941 et avril 1945. Le récit qui suit lève le voile sur cette tragédie. Dr Ernest F. FISHER Jr., Colonel en retraite de l’armée des États-Unis Ancien historien-chef de l'armée des États-Unis Arlington (Virginie), 1988. ...

3091 lectures

Voir aussi

Nouvelles

Les mises à jours sont uniquement accessibles aux donateurs. Pour faire un don veuillez vous rendre...

Lire la suite

De Vries De Heekelingen Herman - Le Fascisme et ses résultats

Auteur : De Vries De Heekelingen Herman Ouvrage : Le Fascisme et ses résultats Année : 1928 Lien de...

Lire la suite

Brenier Flavien - Les juifs et le Talmud Partie 1

Auteur : Brenier Flavien Ouvrage : Les juifs et le Talmud Partie 1 Année : 1913 Lien de...

Lire la suite

Conversano Daniel - Comment Hervé Ryssen a brisé notre amitié pour sauver son business

Auteur : Conversano Daniel Ouvrage : Comment Hervé Ryssen a brisé notre amitié pour sauver son...

Lire la suite

Brenier Flavien - Les origines secrètes du bolchevisme

Auteur : Brenier Flavien (Salluste) Ouvrage : Les origines secrètes du bolchevisme Henri Heine et...

Lire la suite

Brasey Edouard - Enquête sur l'existence des fées et des esprits de la nature

Auteur : Brasey Edouard Ouvrage : Enquête sur l'existence des fées et des esprits de la nature...

Lire la suite

La Huitième croisade

Auteur : Officier d’état-major britannique Ouvrage : La Huitième croisade Libres révélations d’un...

Lire la suite




Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book