Auteur : Monniot Albert
Ouvrage : Les morts mystérieuses
Année : 1934

Lien de téléchargement : Monniot_Albert_-_Les_morts_mysterieuses.zip

Stavisky !... À l'heure où j'écris ces lignes, le nom de ce métèque est sur toutes les lèvres et sous toutes tes plumes, et il faut remonter au temps du Panama pour trouver dans l'Histoire scandaleuse un vocable aussi... populaire. Comme alors on manifeste autour du Palais- Bourbon au cri de: * A bas les voleurs! > et dans les milieux politiques on s'aborde avec la question ; « Qui cite-t-on sur les chèques? » A cause de Stavisky, tes députés se traitent en séance comme les truands dans un bouge, et dans les couloirs du Palais-Bourbon comme dans ceux du Palais de Justice, on échange des gifles et des coups de poing. Toute ta police est mobilisée chaque jour, car la rue est effervescente, sur certains points des barricades se sont dressées, et c'est par centaines que l'on compte les arrestations chaque jour opérées. Le gouvernement semble dans le plus complet désarroi. Tout cela parce qu'un escroc de l'envergure de Stavisky a pu râfler 500 ou 600 millions — on ne sait pas — grâce à la complaisance ou la complicité de tous les pouvoirs publics. Cette corruption de l'organisme étatiste est encore pour beaucoup une révélation, et les colères grondent Elles grondent et se manifestent d'autant plus violemment que la mort est venue trop opportunément sceller les lèvres de l'escroc, que cette condamnation au silence sert trop visiblement les coquins, et que la voix publique, devant les circonstances mystérieuses du drame, a pres-qu'unanimement prononcé : " Ils Vont tué! ". C'est en cela surtout que Stavisky nous appartient, qu'il est un témoin — non des moindres — au procès intenté par l'auteur à la raison d'Etat, et d'une façon plus générale à la suppression des . gêneurs. Et voilà que l'assassinat du Conseiller Prince met ostensiblement le sceau du sang sur le dossier de la nouvelle Affaire. Cet intègre magistrat en savait trop, et, conscient de l'infamie comme de la puissance de la Maffia politicienne et sportulaire, il disait lui-même : « Si j'étais seul à savoir ce que je sais, je ne donnerais pas cher de ma vie. » Du coup, et devant la complicité évidente des pouvoirs publics, l'effervescence populaire s'est muée en bouillonnement Comme ce sont toujours les mêmes qui se font hier, les anciens combattants se sont faits l'écho vibrant de la conscience publique, et sont allés proclamer place de ta Concorde : « Nous voulons que la France vive dans l'honneur et la propreté! * Relevant cette revendication comme une injure personnelle, les FF... ministres Frot et Daladier les ont fait mitrailler. Vingt morts... des centaines de blessés... De l'or, de la bouc, du sang ; le triptyque de Drumont est pleinement réalisé. Mais un régime, fût-il occulte et maçonnique, ne descend pas soudain au fond de l'ignominie: quelques crimes, toujours, précèdent les grands crimes. On restreindrait l'importance des faits actuels, Jusqu'à en perdre la leçon, si l'on ignorait leur enchaînement La puissance occulte sévit depuis longtemps, avec les mêmes moyens de corruption et de meurtre, qu'on l'appelle syndicat de trahison, République des camarades et des profitards, ou tout simplement l'anti-France. Et puis qu'aussi bien des cadavres comme ceux de Syveton et de Galmot se dressent dans leur tombe, nous allons jalonner la route sanglante qui aboutit à Factuel cloaque. C'est te but de ce livre. Accusée, levez-vous! Nous allons rappeler vos antécédents. ...