Auteur : De Pauly Jean
Ouvrage : Le livre du Zohar Page traduite du chaldaïque
Année : 1925

Lien de téléchargement : De_Pauly_Jean_-_Le_livre_du_Zohar.zip

Je ne prétends point, en publiant ce volume, initier le lecteur à tous les mystères de la Cabbale, ce dont je serais d'ailleurs fort empêché. Je désire simplement mettre et présenter en ordre quelques-unes des pages les plus belles du Zohar, afin de donner une première idée de la mystique juive à ceux qui n'en connaissent encore rien. M. Émile Lafuma, - et je tiens à J'en remercier ici, - m'a autorisé à emprunter ces extraits à la traduction, en six volumes, de Jean de Pauly, publiée par ses soins, chez Ernest Leroux. On a critiqué ce travail; M. Emile Lafuma lui-même ne le considère point comme parfait. Mais la traduction de Pauly demeure pourtant une œuvre considérable; un rabbin fort érudit l'a revue avec soin; et, en tout état de cause, elle suffit amplement au dessein que j'ai formé. Le Sépher Ha-Zohar (Livre de la Splendeur), appelé souvent le Saint Zohar, est attribué. Rabbi Siméon ben Yochaï et à son fils Rabbi Eléazar, constamment cités et mis en scène au cours de l'ouvrage, et qui l'auraient composé lors de leur séjour de treize années dans une grotte, aux temps des persécutions romaines (ne siècle après J.-C.). Selon certains critiques, l'auteur véritable ne serait autre que Moïse de Léon, cabbaliste espagnol, qui affirma l'avoir " retrouvé " au début du XiVe siècle. ...