Acheter

Ginzberg Louis - La légende des Juifs Volume 1


Auteur : Ginzberg Louis
Ouvrage : La légende des Juifs Volume 1
Année : 1909

Lien de téléchargement : Ginzberg_Louis_-_La_legende_des_Juifs_Volume_1.zip

Louis Ginzberg (1873-1953), d'origine lituanienne, émigré en 1899 aux États-Unis, enseigna au Jewish Theological Seminary de New York. Son oeuvre majeure, "The Legends of the Jews", présente l'histoire biblique en un récit continu, enrichi d'innombrables éléments fournis par l'exégèse rabbinique. L'appareil scientifique réuni dans les notes fait de cet ouvrage un outil de travail précieux pour la recherche. Savant d'origine lituanienne, Louis Ginzberg (1873-1953) acheva ses études en Allemagne puis émigra en 1899 aux États- Unis où il enseigna le Talmud au Jewish Theological Seminary de New York. Il s'intéressa à l'exégèse rabbinique ("Midrash", "Aggada") et publia des ouvrages sur les éléments rabbiniques dans la littérature homilétique juive et dans les écrits des Pères de l'Église. Son oeuvre majeure, « Legends of the Jews », est une compilation de l'histoire biblique présentée en un récit continu et enrichie de tous les éléments exégétiques fournis par la littérature rabbinique. L'incomparable érudition réunie dans l'appareil scientifique des notes fait de cet ouvrage une mine inépuisable de renseignements pour des travaux de tous genres dans le domaine des recherches sur la littérature et l'exégèse tant juive que chrétienne. Ce premier volume couvre les cycles de la création du monde, d'Adam, des dix générations et de Noé. AVERTISSEMENT. Nous avons le plaisir de présenter au lecteur le premier volume de la version française de l’ouvrage de Louis Ginzberg, Les Légendes des Juifs. L’initiative en revient aux Éditions du Cerf, qui enrichit par cette parution sa collection Patrimoines Judaïsme. Nous avons accepté de prendre en charge la traduction de cette oeuvre d’autant plus volontiers qu’il s’agissait de rendre accessible au public francophone l’une des perles de la littérature juive d’inspiration rabbinique. La compilation de Louis Ginzberg a deux facettes. D’une part, elle raconte sous la forme d’une narration continue, l’histoire biblique embellie et enrichie de légendes, d’anecdotes, de paraboles, jaillies simultanément, et de façon complémentaire, de réflexions savantes et d’un imaginaire populaire nourri d’affection et d’humour tendre. Mais ce récit d’apparence si chatoyant se fonde sur une érudition immense, dont les éléments sont relégués dans les notes grâce auxquelles cet ouvrage est devenu l’instrument de travail presque indispensable de tous ceux qui s’intéressent à la littérature rabbinique. L’éditeur ayant opté pour une publication progressive, la répartition des textes et des notes des six volumes fut modifiée en conséquence : les deux à quatre chapitres qui constitueront chacun des volumes, seront publiés avec les notes qui leur correspondent, rendant ainsi les textes parus immédiatement utilisables. Cette répartition offre de nombreux avantages, tant pour l’éditeur que pour le lecteur. Elle présente aussi un inconvénient : parmi les renvois fréquents de l’auteur à son propre texte - méthode que Louis Ginzberg affectionnait de façon particulière - ceux qui concernent les volumes à venir, et dont la mise en page n’est pas encore établie, sont présentés sous forme de renvois aux chapitres et aux notes, sans préciser la page. La page sera néanmoins facilement repérable lors de la parution des volumes successifs, grâce aux notes dès maintenant signalées. La Bibliographie posait deux problèmes. Malgré l’admirable minutie de Louis Ginzberg, un certain nombre d’auteurs cités dans le texte, furent omis dans sa Bibliographie. Il paraissait imprudent de vouloir combler cette lacune, vu qu’il n’était pas possible d’identifier aujourd’hui les éditions utilisées par l’auteur en 1909. Le second problème concerne la mise à jour de la Bibliographie. Là encore, en raison d’inconvénients majeurs, nous avons renoncé à l’entreprendre. En effet, dans le nombre considérable de travaux parus sur la littérature rabbinique depuis le début du siècle, certains expriment des points vus qui ne sont pas en harmonie avec ceux soutenus dans les ouvrages utilisés par Louis Ginzberg. Il n’était pas souhaitable de prendre le risque d’introduire des points de vues conflictuels. Dans les nombreuses rééditions de la version originale, on avait également renoncé à de telles mises à jour, pour la même raison. L’ouvrage de Louis Ginzberg représente un certain état de la recherche : nous avons opté pour le principe de le conserver et de le présenter tel quel. Et ceci d’autant plus, qu’aujourd’hui une telle oeuvre de science ne prendrait en aucun cas la forme de compilation que Ginzberg pouvait lui donner au début du XXe siècle. Même à l’époque, un tel ouvrage était une idée originale et personnelle à l’auteur : une mise à jour serait donc absurde en son principe. J’adresse mes très chaleureux remerciements à Dominique Barrios, responsable du Secteur biblique aux Éditions du Cerf, dont les précieux conseils ont permis d’améliorer le texte, ainsi qu’à Sylvie Masle, qui a assumé avec compétence la lourde charge de la correction. Il reste à souhaiter que le lecteur trouve autant de plaisir à lire ce recueil incomparable qu’en a éprouvé le traducteur durant les longues séances de préparation. Gabrielle Sed-Rajna Note sur la translittération. Nous avons adopté volontairement une transcription simplifiée. Elle se rapproche autant qu’il était possible de la faire, à la phonétique française, et utilise de préférence les signes que le lecteur francophone connaît et utilise couramment. Exception était fait pour l’alef, transcrit par le signe ` ; pour le `ayn, transcrit par le signe ` ; le tsadé, rendu par ts et le qof par la lettre q. Le bet est transcrit en fonction de sa situation dans le mot : par un v lorsque celle-ci nécessite une prononciation "douce", par un b, lorsque la prononciation est "forte". Le waw est rendu par un w lorsqu’il est consonne, par un u lorsqu’il est voyelle. Aucun signe diacritique n’a été employé. Les sigles utilisés par Louis Ginzberg pour les textes rabbiniques, ont été maintenus. ...

7542 lectures

Voir aussi

Haupt Jean - Le procès de la démocratie

Auteur : Haupt Jean Ouvrage : Le procès de la démocratie Année : 1971 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Delcroix Monique - Dreyfus-Esterhazy Réfutation de la vulgate

Auteur : Delcroix Monique Ouvrage : Dreyfus-Esterhazy Réfutation de la vulgate Année : 2000 Lien de...

Lire la suite

De Montréal Bernard - Bernard de Montréal en conférence publique avec Richard Glenn et François Payotte

Auteur : De Montréal Bernard Ouvrage : Bernard de Montréal en conférence publique avec Richard...

Lire la suite

D'Atremont H. - Le tombeau de la pauvreté

Auteur : D'Atremont H. Ouvrage : Le tombeau de la pauvreté Année : 1681 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

De Montréal Bernard - Bernard de Montréal transmet la psychologie évolutionnaire

Auteur : De Montréal Bernard Ouvrage : Bernard de Montréal transmet la psychologie évolutionnaire...

Lire la suite

Barmâ Huginus à - Le règne de Saturne changé en siècle d'or

Auteur : Barmâ Huginus à Ouvrage : Le règne de Saturne changé en siècle d'or Année : 16** Lien de...

Lire la suite

De Montréal Bernard - Série communication préparatoire Transcriptions no 221 à 240

Auteur : De Montréal Bernard Ouvrage : Série communication préparatoire Transcriptions no 221 à 240...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book