Acheter

Nourisson Benoît - L'affaire Dreyfus


Auteur : Nourisson Benoît
Ouvrage : L'affaire Dreyfus Criminelle machination politique, religieuse, sociale et administrative
Année : 1909

Lien de téléchargement : Nourisson_Benoit_-_L_affaire_Dreyfus.zip

J'ai écrit ce livre principalement pour le citoyen français ou étranger qui, tourmenté d'un peu plus de vérité et de lumière dans l'Affaire Dreyfus, voudra se documenter sur des points importants qui sont restés jusqu'à ce jour complètement ignorés du public. Je l'ai écrit encore pour le sociologue qui y trouvera la trame du plus monstrueux crime contemporain qui ait été prémédité et en partie réalisé contre la Démocratie laborieuse en marche vers le progrès social, car l'histoire de l'Affaire Dreyfus telle que l'ont écrite au jour le jour ou autrement quelques journalistes et écrivains français, M. J. Reinach notamment, n'est pas la vraie et complète histoire de cette Affaire. La prétendue erreur judico-militaire, telle qu'elle a été officiellement tambourinée par la presse à grands tirages et par les Pouvoirs Publics, n'est pas une erreur, mais bien une criminelle machination ; et nos dirigeants, journalistes, législateurs et ministres, se trompent ou mentent, mentent plutôt qu'ils ne se trompent, quand ils la baptisent ainsi. Je confesse ici ma parfaite naïveté pour avoir ajouté trop de confiance en eux en général et à la franc-maçonnerie en particulier, dans l'amour que je leur croyais avoir pour la poursuite et la manifestation intégrale de la Vérité sur cet événement historique ; je parle des républicains se disant sincèrement laïques et démocrates, car les autres étaient et sont toujours dans leur rôle habituel de comploteurs de coups d'Etat, de fauteurs de guerres civiles, religieuses et étrangères. C'est pénible à avouer, mais j'ai la conviction grande que l'Histoire internationale le dira bientôt avec moi, si ce n'est déjà fait, et m'en saura gré. Ce sera un peu de récompense pour moi qui ai tout perdu dans cette sinistre aventure : mon repos, mes faibles ressources, ma modeste situation de conducteur des ponts et chaussées, mon avenir et le meilleur de ma vie de 30 à 50 ans, sans compter ce que me réserve l'avenir ! J'ai dévoilé cette criminelle machination politicosociale pour la première fois à Clermont-Ferrand, en 1894-95, ainsi que je l'expose dans le présent ouvrage ; et, comme à l'âne de la fable^ on me l'a fait payer cher ! J'ai indiqué à cette époque, contre cette souterraine mine dirigée contre la Démocratie républicaine et laïque, le plan d'une contre-mine comprenant l'intervention révolutionnaire d'Emile Zola, que l'on a assassiné dans les circonstances et pour les raisons que je fais connaître plus loin. Ayant fait cela et bien d'autres choses encore et m'étant absolument dévoué pour cette oeuvre de Justice et de Vérité, dans l'unique intérêt de la paix de l'Europe et la sauvegarde de la République, pouvais-je ne point parler parce qu'il a plu aux personnages que je viens de stigmatiser de se taire ? Je ne l'ai pas cru. Dans tous les cas, je veux que l'on sache bien que je me désolidarise complètement avec eux : qu'ils me traitent de Prussien et d'antipatriote si cela sert leurs nouvelles et toujours malhonnêtes intrigues, je m'y attends. Et si je me trompe ou m'exprime mal quelque part, je ne demande qu'à confesser mon erreur, du sommet de la Tour Eiffel si on le désire, à la condition que les criminels et les faussaires en fassent autant de tous leurs forfaits, ce qui sera long, difficile et infiniment plus pénible pour eux que pour moi : j'en ai la certitude. J'ai honte pour nos gouvernants et nos hommes d'Etat se disant républicains, qui n'ont pas fait toute la lumière, non pas pour n'avoir pas su trouver la voie à suivre, mais pour n'avoir pas voulu s'y engager, car ils ont parfaitement su escamoter la Vérité en l'entourant d'un « cercle légal », accompagné de toutes sortes d'amnisties plus scélérates les unes que les autres ! Ils n'ont pas voulu avouer la grande part de complicité de l'Armée dans ce complot de coup d'Etat et de guerre étrangère, afin de ne point se trouver dans l'obligation den châtier les principaux coupables. Ils n'ont pas voulu avouer que l'Affaire Dreyfus est tout particulièrement greffée sur mes affaires administratives et ma révocation de conducteur des ponts et chaussées, pour ne point en faire connaître les motifs, les complicités, et, conséquemment, me rendre justice. L'Homme au Panama étant à l'Elysée et le général André étant à la Guerre, ils n'ont pas voulu laisser connaître les relations existant entre le panamisme habituel de nos administrations et l'Affaire Dreyfus, afin de n'être point obligés d'introduire un peu de moralité et de propreté dans nos travaux et dépenses publiques. Tout le monde connaît les scandaleuses malversations de la Marine et de l'Armée, mais ce que l'on ne sait pas suffisamment, c'est que les ponts et chaussées et la vicinalité n'en valent pas mieux ! Ils n'ont pas voulu avouer la part de complicité de l'Eglise (celle de la croisade moderne clermontoise en 1895) et ont menti sur les véritables causes de la Séparation, afin d'en escamoter les conséquences politiques et sociales. Il en est de même de la haute finance dont ils n'ont pas voulu démasquer le rôle et la complicité dans la préparation du coup d'Etat et de la guerre, afin de ne point attirer sur elle les justes représailles de la Démocratie en colère. Le Peuple français, sachant suffisamment tout cela, a laissé faire sans broncher, alors qu'il a fait révolutions sur révolutions, alors qu'il s'est battu et a vaincu pour la Liberté sur les champs de batailles ! Franchement, nous sommes des dégénérés indignes de nos ancêtres ! Nous relèverons-nous ? Peut-être : par la Libre Pensée et la morale scientifique, naturelle et évolutionniste. C'est ce qui nous retiendra sur la pente du précipice, et la France des Droits de l'Homme et du Citoyen pourra de nouveau, sans faiblesse et sans forfanterie, tendre sa fraternelle main aux autres Nations éprises comme elle de progrès social et de liberté ! Juillet 1909. ...

2894 lectures

Voir aussi

Markale Jean - Notre-Dame de la nuit

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Notre-Dame de la nuit Année : 1998 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Markale Jean - Mélusine

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Mélusine Année : 1983 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Markale Jean - Les révoltés de Dieu

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Les révoltés de Dieu Année : 2003 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Markale Jean - Les conquérants de l'île verte

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Les conquérants de l'île verte La grande épopée des Celtes Année :...

Lire la suite

Markale Jean - Les compagnons de la branche rouge

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Les compagnons de la branche rouge La grande épopée des Celtes...

Lire la suite

Markale Jean - L'épopée des Gaulois

Auteur : Markale Jean Ouvrage : L'épopée des Gaulois Les grandes légendes de l'histoire de France...

Lire la suite

Markale Jean - L'énigme des vampires

Auteur : Markale Jean Ouvrage : L'énigme des vampires Année : 1991 Lien de téléchargement :...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book