Acheter

Rouanet Gustave - L'antisémitisme Algérien


Auteur : Rouanet Gustave
Ouvrage : L'antisémitisme Algérien Discours prononcé à la chambre des députés
Année : 1899

Lien de téléchargement : Rouanet_Gustave_-_L_antisemitisme_Algerien.zip

Le discours de Gustave Rouanet portera un coup terrible à l’antisémitisme et aux antisémites. Ceux-ci étourdissent le monde de continuelles déclamations contre les juifs accapareurs et de calomnies contre leurs adversaires politiques. Ils ont réduit la discussion et la polémique à ces trois termes : « Le juif est cause de tous nos maux, car il détient toutes les richesses. Ceux qui refusent de se joindre à nous pour l’accabler ont touché la forte somme. A bas les traîtres ! Mort aux juifs ! » Ils résolvent la question sociale de la façon la plus expéditive et la plus, simpliste : Massacre des juifs ; confiscation de leurs biens. A quoi les socialistes répondent : « Il est faux que le juif accapare les richesses financières, commerciales, industrielles et terriennes : Sur les quatre-vingts milliards de fortune mobilière de la France, il y en a à peine quatre ou cinq entre les mains des juifs. Les grandes entreprises commerciales, telles que le Louvre. Le Bon Marché, le Printemps, la Belle-Jardinière, Crespin, appartiennent à des sociétés et à des individualités catholiques. Dans la grande industrie, on ne découvre aucune influence juive. Qui règne au Creusot, la plus formidable usine métallurgique de France ? Un bon catholique : Schneider. Qui possède les tissages du Nord ? Des dévots comme M. Harmel ; des cléricaux comme le fameux Motte. Qui exploite les mines ? C’est Casimir Perier, c’est Plichon, c’est le marquis de Solages, c’est Chagot... tous dévoués aux intérêts de l’Église. Quant à l’agriculture, elle agonise sous l’indolent et cupide parasitisme des vieilles familles nobles. Voilà pour les faits. Si l’on examine la théorie sociale des antisémites, on la voit aussi fausse. La misère du prolétariat vient des conditions économiques qui l’obligent à vendre sa force travail à la classe capitaliste. La concurrence entre les travailleurs, aggravée par le développement du machinisme, permet au capitalisme de réduire de plus en plus le prix du travail ouvrier, autrement dit le salaire, afin d’augmenter ses profits. Le mal n’est pas que ces profits aillent dans la caisse de M. Un Tel, catholique, de M. Tel Autre, protestant ou d’un troisième monsieur qui serait juif, mais bien qu’il y ait profit. Le crime social est que le capitalisme, de quelque race, de quelque nationalité, de quelque religion qu’il soit, prive le producteur d’une partie de ce qu’il a produit. ...

2608 lectures

Voir aussi

Neut Amand - La franc-maçonnerie soumise au grand jour de la publicité Tome 1

Auteur : Neut Amand Ouvrage : La franc-maçonnerie soumise au grand jour de la publicité Tome 1...

Lire la suite

Orwell George - Une histoire birmane

Auteur : Orwell George Ouvrage : Une histoire birmane Année : 1934 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Une fille de pasteur

Auteur : Orwell George Ouvrage : Une fille de pasteur Année : 1935 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Un peu d'air frais

Auteur : Orwell George Ouvrage : Un peu d'air frais Année : 1939 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais

Auteur : Orwell George Ouvrage : Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais (1944-1949) Année...

Lire la suite

Orwell George - Le quai de Wigan

Auteur : Orwell George Ouvrage : Le quai de Wigan Année : 1937 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Hommage à la Catalogne

Auteur : Orwell George Ouvrage : Hommage à la Catalogne (1936-1937) Année : 1938 Lien de...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book