Acheter

Tolkien John Ronald Reuel - Maître Gilles de Ham


Auteur : Tolkien John Ronald Reuel
Ouvrage : Maître Gilles de Ham
Année : 1975

Lien de téléchargement : Tolkien_John_Ronald_Reuel_-_Maitre_Gilles_de_Ham.zip

À la mémoire de mes deux Maîtres, Jules Feller et J.R.R. Tolkien. On dit généralement qu’un être humain, a deux patries : celle qui lui vient de naissance et l’autre d’un libre choix. Il en va de même pour les universités que l’on fréquente. Je dirai donc que j’ai deux « Alma Mater » : l’Université de Liège et celle d’Oxford. Et c’est en hommage à deux de leurs maîtres remarquables que j’ai tenu à publier ce conte inédit de l’un, et la toilette française qu’en fit le second. Leur enseignement a laissé une marque indélébile sur toute mon activité scientifique : Jules Feller m’initia d’une véritable formation classique, ce qui me permit d’affronter des études universitaires, car à cette époque la Belgique ne possédait aucun lycée pour filles, enseignement que je prolongeai pendant toute la durée de mes études à l’Université ! C’est à lui que je dois mon amour de la philologie et de la recherche scientifique des langues. Ses travaux sur la langue wallonne, en réalité sur la langue française, sont trop connus pour que j’aborde ce sujet. L’autre Maître, dont le nom est moins connu à Liège, mais qui certainement a exercé la plus grande influence sur mes travaux de recherche sur la philologie anglaise (médiévale et moderne) est certainement le Professeur J.R.R. Tolkien, CBE, professeur d’anglo-saxon et de linguistique germanique et insulaire à l’Université d’Oxford de 1925-1952, professeur honoris causa des Universités de Dublin, de Liège et d’Oxford, qui vient de mourir à l’âge de 81 ans. Influence si forte que l’auteur de l’article nécrologique paru dans le Times du 3 septembre 1973 n’hésite pas à me coter comme étant son élève, compliment que j’apprécie doublement sachant qu’il vient de C.S. Lewis, l’auteur de l’admirable Allegory of Love, luimême grand admirateur et ami de Tolkien. Mais pourquoi publier cette traduction française d’un conte inédit, dont l’original anglais a disparu ou plutôt s’est transformé en une oeuvre plus importante et plus longue, que C.S. Lewis appelle « A spirited farce », en fait une critique très spirituelle des étymologies populaires, publiée en 1949 sous le titre Farmer Giles of Ham ? Répondre à cette question en postule une autre : Qui est en réalité Tolkien ? Comme ce fut autrefois le cas pour Charles Dodgson, le célèbre professeur de mathématique et de logique à Oxford, mieux connu sous le nom de Lewis Carroll, l’auteur d’Alice in Wonderland, nous nous trouvons en présence d’un grave professeur d’Oxford, sommité dans sa spécialité qui, contre toute attente, nous offre une importante oeuvre d’imagination qui débute par un livre pour enfants. Mais là s’arrête toute ressemblance entre les deux cas. Tandis que l’un, en bon mathématicien résout les problèmes du pays des Merveilles par l’absurde, Tolkien, en vrai philologue, a su saisir toute la magie du Verbe. Il appartient en effet à cette classe privilégiée de linguistes, qui se fait de plus en plus rare et dans laquelle s’illustrèrent jadis les frères Grimm qui ont compris toute la valeur de la phrase biblique : « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu » (Saint-Jean, 1). D’où une production importante d’oeuvres d’imagination que l’on commence seulement à connaitre en France, alors qu’elle est lue par des millions de lecteurs à l’étranger. Mais c’est surtout dans les campus universitaires américains que sa popularité est grande : Il existe des sociétés Tolkien, les magasins universitaires regorgent, en plus de ces oeuvres pour ne citer que Bilbo le Hobbit et la célèbre trilogie Le Seigneur des Anneaux (comprenant « Les Compagnons de l’Anneau », « Les Deux Tours », « Le Retour du Roi »), des calendriers reproduisant les propres illustrations de ses oeuvres, des badges, des boutons Tolkien, et que dire des nombreux graffites portant le nom des héros tolkiens que l’on trouve partout dans les métros. Enfin son oeuvre a été adoptée par les hippies qui y voient l’espoir d’un monde meilleur et plus juste. Cet amour du Verbe auquel je faisais allusion il y a quelques instants, l’incite à étudier les langues partout où il les rencontrait, que ce soit du vieux français, du vieux norrois, du celte, du gallois, et que sais-je ? le tout basé sur une formation classique très poussée (il était très fier de répéter « I was brought up on classics » !) et sur un enthousiasme qui frôlait parfois du délire lorsqu’il en découvrait une nouvelle. C’est ainsi qu’il nous révèle la profonde impression que lui fit la découverte du gotique qui, nous dit-il, « took me by storm, a sensation as full of delight as first looking into Chapman’s Homer ». Et il ajoute « I did not write a sonnet ». Il fit mieux : il essaya, nous dit-il, d’inventer des mots gotiques. Ce fut le premier pas qu’il fit vers la création d’une langue nouvelle pour une mythologie nouvelle, et vers ses recherches approfondies sur la langue des Fées qu’il parvint à maitriser au point d’écrire des poèmes dignes d’être lus à la cour d’Obéron. L’étude des langues, il la poursuivait dans celle de leurs dialectes modernes les plus reculés. C’est ainsi qu’un jour il me remplit d’étonnement : il venait de terminer une conférence sur Chaucer, lorsque s’approchant de moi, il me posa à brûle pour point la question suivante : « Dans votre wallon oriental le mot français beau se prononce bê, avec le même son ê que dans bête, fête etc., n’est-ce pas ? Je fus si surprise que ma réplique fut prompte et rapide : elle s’exprima dans mon wallon originel : Vos-estez on bê ! ...

3365 lectures

Voir aussi

Evola Julius - Métaphysique du sexe

Auteur : Evola Julius Ouvrage : Métaphysique du sexe Année : 1958 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Hisoard Dom - La propriété et la communauté des biens Tome 2

Auteur : Hisoard Dom Ouvrage : La propriété et la communauté des biens Tome 2 Année : 1869 Lien de...

Lire la suite

Chaillot J. L. - Pie VII et les Jésuites

Auteur : Chaillot J. L. Ouvrage : Pie VII et les Jésuites Année : 1879 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Kalios - Francement vôtre

Auteur : Kalios Ouvrage : Francement vôtre Année : 2019 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Nancy Claude - Les races humaines Tome 2

Auteur : Nancy Claude Ouvrage : Les races humaines Tome 2 (Leurs origines, leurs différences, leurs...

Lire la suite

Charpin Dominique - Lire et écrire à Babylone

Auteur : Charpin Dominique Ouvrage : Lire et écrire à Babylone Année : 2008 Lien de téléchargement...

Lire la suite

Nancy Claude - Les races humaines Tome 1

Auteur : Nancy Claude Ouvrage : Les races humaines Tome 1 (Leurs origines, leurs différences, leurs...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book