Auteur : Collectif d'auteurs
Ouvrage : Affaire Notin La police de la pensée à l'université
Année : 1991

Lien de téléchargement : Affaire_Notin_La_police_de_la_pensee_a_l_universite.zip

Introduction. L'historien GUICHARDIN, qui vécut la fin de la liberté de Florence, a noté dans son mémento : "Toutes les cités, tous les Etats, tous les royaumes sont mortels ; toute chose soit par nature soit par accident un jour ou l'autre arrive à son terme et doit finir; de sorte qu'un citoyen qui voit l'écroulement de sa patrie, n'a pas tant à se désoler du malheur de cette patrie et de la malchance qu'elle a rencontrée cette fois; mais doit plutôt pleurer sur son propre malheur, parce qu'à la cité il est advenu ce qui de toute façon devait advenir, mais le vrai malheur a été de naître à ce moment où devait se produire un tel désastre". Cité par Guy DEBORD : Panégyrique. Lebovici. 1989. ...