Acheter

Beam Louis - Résistance autonome


Auteur : Beam Louis
Ouvrage : Résistance autonome
Année : 1992

Lien de téléchargement : Beam_Louis_-_Resistance_autonome.zip

On doit le concept de résistance autonome au Colonel Ulius Louis Amoss, fondateur de l'ISII (International Service of Information Incorporated) dont le siège était à Baltimore, Maryland. Amoss s’est éteint il y a plus de quinze ans. Et durant toute sa vie, il fut un infatigable opposant au communisme, ainsi qu'un officier de renseignements très doué. Amoss publia pour la première fois sa conception de la résistance autonome le 17 avril 1962. Ses théories organisationnelles visaient essentiellement à contrer la menace d'une éventuelle prise de pouvoir communiste aux Etats-unis. J’ai repris et développé ces conceptions, adaptées au contexte actuel. Amoss redoutait les communistes. Je redoute le gouvernement fédéral. Le communisme actuellement ne représente plus aucun danger pour personne aux Etats-unis, alors que la tyrannie fédérale menace chacun d’entre nous. J’ai vécu heureusement assez longtemps pour assister aux derniers souffles du communisme ; mais, malheureusement, je vivrai aussi sans doute assez longtemps pour voir les derniers moments de la liberté en Amérique. J’ai rédigé ce texte en espérant que, d'une façon ou d'une autre, l'Amérique soit encore capable d’engendrer des combattants contre les persécutions et l'oppression sans cesse plus pesantes. Franchement, ils est encore trop tôt pour se prononcer sur ce point. Les amoureux de la liberté, qui la juge encore digne d’un combat, aujourd'hui se font rares ; mais dans toute nation qui fut grande dans son histoire, subsistent des germes de cette grandeur passée. Ils existent. J'ai vu leur regard brillant, j'ai vécu leur vie. J'ai partagé leur amitié, nous avons enduré les mêmes peines. Nous sommes une tribu de frères enracinés dans notre sol, nous communiquant notre force lorsque nous foncions tête baissée dans une bataille que les faibles et les lâches annonçaient perdue. Peut-être ... mais peut-être avons-nous aussi aujourd’hui une chance de vaincre. La guerre ne sera terminée qu'avec la mort ou l'emprisonnement du dernier combattant de la liberté, ou jusqu’à ce que les destructeurs des libertés connaissent le même sort. A moins d'événements cataclysmiques, la lutte durera encore de longues années. Le temps passant, même les moins intelligents se rendront compte que le gouvernement est une menace majeure pour la vie et la liberté des gens. L’oppression actuelle paraîtra bénigne au regard de ce que le gouvernement planifie pour l’avenir. Dans le même temps, nous continuons, nous, à espérer que le petit nombre accomplira ce que le grand nombre a échoué à accomplir. Nous savons qu'avant de se rétablir, la situation va se dégrader, car le gouvernement fait montre d’une volonté de répression toujours plus dure contre les dissidents. En raison de cette situation instable, ceux qui s'opposent à la tyrannie de l’Etat doivent être prêts à adapter et à modifier leurs comportements, leur stratégie et leurs tactiques lorsque les circonstances l’exigent. Celui qui refuse de prendre en considération de nouvelles méthodes et de les appliquer lorsque la nécessité s’en impose, se fait l’auxiliaire du gouvernement dans ses tentatives de répression. Or c'est le devoir de tout patriote de rendre la vie de l'oppresseur invivable. Lorsqu'on échoue dans cette tâche, ce n'est pas seulement un échec individuel, c'est un échec pour toute la communauté. Une fois cela à l'esprit, on doit mettre sévèrement à l’épreuve, sur le plan de la sécurité, les méthodes routinières de résistance à la tyrannie utilisées par les défenseurs de notre ethnie, de notre culture et de notre héritage. On doit analyser objectivement l’efficacité de ces méthodes, ainsi que leurs effets sur la répression gouvernementale : la rendent-elles plus difficile ou au contraire plus aisée ? Celles qui ne servent pas nos objectifs doivent être écartées, faute de quoi le gouvernement profitera de nos carences. Les braves citoyens regroupés en entités politiques et religieuses étant calomnieusement étiquetés comme "terroristes intérieurs", "sectaires" (cultists) et réprimés, il est indispensable de prendre en compte d'autres formes d'organisation, - de non-organisation pour être plus exact. On doit garder à l'esprit que ce n'est pas l'intérêt du gouvernement d’éliminer toutes les organisations. ...

2762 lectures

Voir aussi

Neut Amand - La franc-maçonnerie soumise au grand jour de la publicité Tome 1

Auteur : Neut Amand Ouvrage : La franc-maçonnerie soumise au grand jour de la publicité Tome 1...

Lire la suite

Orwell George - Une histoire birmane

Auteur : Orwell George Ouvrage : Une histoire birmane Année : 1934 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Une fille de pasteur

Auteur : Orwell George Ouvrage : Une fille de pasteur Année : 1935 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Un peu d'air frais

Auteur : Orwell George Ouvrage : Un peu d'air frais Année : 1939 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais

Auteur : Orwell George Ouvrage : Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais (1944-1949) Année...

Lire la suite

Orwell George - Le quai de Wigan

Auteur : Orwell George Ouvrage : Le quai de Wigan Année : 1937 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Orwell George - Hommage à la Catalogne

Auteur : Orwell George Ouvrage : Hommage à la Catalogne (1936-1937) Année : 1938 Lien de...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book