Acheter

Burgermeister Jane - Pandémie Une tentative échouée de dépeuplement et de Gouvernement Mondial Unique


Auteur : Burgermeister Jane
Ouvrage : Pandémie Une tentative échouée de dépeuplement et de Gouvernement Mondial Unique
Année : 2010

Lien de téléchargement : Burgermeister_Jane_-_Pandemie_Une_tentative_echouee_de_depeuplement_et_de_Gouvernement_Mondial_Unique.zip

Il avait 64 ans. Il naquit à Mexico et il fut considéré comme l’un des plus grands experts du monde sur la civilisation aztèque. Il fut conservateur du Musée national et il fut choisi pour offrir un tour guidé au Président des Etats Unis nouvellement élu, Barack Obama, lors de sa première visite d’Etat au Mexique le vendredi 16 avril 2009. Ses mains esquissèrent des gestes d’une manière vivante; ses chaussures martelèrent le parquet ciré. Entouré par des fonctionnaires, il accompagna Obama ainsi que Felipe Calderon, le Président du Mexique, jusque dans la chambre 7, le Hall du Mexique ou “Sala Mexica”, où le plus célèbre de tous les trésors aztèques est gardé. La “Pierre du Soleil”, éclairée par quelques lampes douces, émergea de l’obscurité. Pesant 25 tonnes et faisant 12 pieds de diamètre, la pierre finement sculptée en basalte, montée très haut sur une dalle monolithique, illustre des aspects de la cosmologie aztèque. En pointant vers le haut, l’archéologue Felipe Solis expliqua le concept aztèque du temps comme un médium qui permet aux choses de croître de façon organique, pour évoluer et se développer dans toute leur étendue, semblable à la façon dont une fleur ou un arbre nécessite une certaine période de temps pour croître, en plusieurs étapes consécutives, à partir d’une graine avant d’atteindre la maturité. Plus important encore, il discuta également de la signification que l’on pourrait donner au 21 décembre 2012, lorsque la terre se positionnera dans un alignement rare avec le centre galactique. Serait-ce le début d’une ère nouvelle ? Peu de temps après, il ressentit une vive douleur dans sa gorge et la poitrine. Il pensa que c’était juste la grippe ordinaire, et continua à travailler sur son projet en cours. Il préparait une exposition qui serait lancée le mois suivant, en mai, appelée : “Teotihuacan, Cité des Dieux”. Il voulait transmettre toute son admiration pour ce que les Aztèques avaient accompli, et démontrer la pleine gloire de leur Empire, détruit par les envahisseurs espagnols, en une présentation unique et novatrice avec de nombreuses informations de fond sur la dimension idéologique et politique des sites cérémoniaux où des sacrifices rituels avaient eu lieu, car l’empire aztèque avait un côté brutal ; un grand nombre d’êtres humains étaient sacrifiés pour apaiser les dieux. Le lendemain matin, il se leva et dit à sa famille qu’il avait du mal à respirer. Il avait les poumons en feu. Son état se dégrada rapidement. Ce même jour, le samedi, il alla à l’hôpital. Il fut admis directement dans une unité de soins intensifs. Ses médecins diagnostiquèrent une pneumonie virale, aggravée par le diabète. Il tomba dans le coma, eut un léger mieux, mais de nouveau perdit connaissance. Le jeudi 23 avril, à 7 h, Felipe Solis mourut. La cause clinique annoncée fut une crise cardiaque, selon un rapport publié dans “El Notre” sous le titre: “Sert Obama et meurt au bout de 7 jours” ; “Atiende a Obama y muere a los 7 días. ” A ce moment là, le Mexique était déjà en état d’alerte élevée dû à une épidémie de grippe porcine qui coïncida avec la visite d’Obama. A l’extérieur de l’hôpital où Solis se trouvait en soins intensifs, les soldats distribuèrent des masques dans les rues au fur et à mesure que l’hystérie s’empara de la capitale sud-américaine. Le même jour où Solis mourut, la cité de Mexico fut placée en quarantaine pendant cinq jours. Pendant cinq jours, 20 millions de personnes furent obligées de rester à la maison, ce qui a transformé la deuxième ville du monde en une ville fantôme. Commerces, écoles et universités ont été fermées; des manifestations ont été interdites. Des soldats portant des armes patrouillaient dans les rues. Ces mesures draconiennes furent mises en oeuvre alors que l’Organisation Mondial de la Santé (OMS), chien de garde quant à la santé mondiale des Nations Unies, n’avait confirmé que 9 morts de la grippe porcine au Mexique à ce moment là. Bien que la première victime de la grippe porcine, une préposée au recensement nommée Maria Adela Gutierrez, décéda le 13 avril, comme cela fut rapporté plus tard, c’était la nouvelle de la mort de Felipe Solis qui fut d’abord télégraphiée dans le monde entier à travers les médias. Le samedi 25 avril, “Bloomberg” signala que Solis était décédé le jour même après avoir rencontré Obama, peut-être de la grippe porcine, en associant dès le début l’origine et la trajectoire de la pandémie avec la personne et les mouvements du président des Etats-Unis. “Obama fut reçu au Musée d’Anthropologie du Mexique à Mexico par Felipe Solis, archéologue de renom, qui mourut le jour suivant de symptômes similaires à la grippe,” signala le journal “Reforma”. “Le journal ne confirma pas si Solis avait la grippe porcine ou non”, écrit Thomas Black de “Bloomberg”. En fait, sans la présence de la presse internationale qui accompagna Obama lors de sa visite au Mexique, les nouvelles de la grippe porcine n’auraient pas atteint un aussi large public aussi rapidement. La rapidité avec laquelle la grippe porcine éclata aux yeux du monde est soulignée par le fait qu’il n’était nulle part sur l’écran radar des médias lorsque Obama et Calderon tinrent une conférence de presse conjointe le 16 avril. En quelques jours, toutefois, la grippe porcine explosa sur la scène médiatique mondiale en tant que pandémie à part entière, dominant les écrans de télévision par câble, les titres des journaux et les sites d’informations sur Internet. Les grands médias présentèrent la grippe porcine comme une menace à une échelle différente de toutes les autres maladies, comme un nouveau virus tueur qui était devenu un danger pour le monde entier dans un laps de temps très court, et depuis ce jour les médias grand public ont joué un rôle clé, en formant la perception et l’attitude des gens envers le virus de la grippe porcine. Un garçon de cinq ans à La Gloria, un village reculé de 3000 personnes dans les collines de la Sierra Madre, où de nombreux agriculteurs utilisent encore des charrettes tirées par des chevaux, a été contrôlé positif au virus de la grippe porcine ou au A/H1N1 virus, selon une déclaration du gouvernement, lorsqu’un échantillon fut envoyé à des laboratoires aux États-Unis et au Canada. Le gouvernement de Calderon déclara que Edgar Hernández, qui récupéra rapidement, avait eu la maladie plus tôt ce mois-là et qu’il était probablement à l’origine de la flambée de la grippe porcine. Mais tandis que le test d’Edgar Hernandez s’avéra positif à la grippe porcine, il fut le seul villageois à l’avoir attrapé à La Gloria. En outre, et ce n’est pas clair, comment un seul petit garçon vivant dans un village éloigné où les déplacements à pied, à vélo et à cheval sont encore les principaux moyens de transport, aurait-il pu propager la grippe porcine à tant de personnes dans un laps de temps aussi court pour que l’ensemble du Mexique - et même le monde entier – soit potentiellement menacée dans quelques jours ? La mère du garçon, Maria del Carmen Hernández, ajouta au mystère. “ Je ne sais pas d’où est venu le virus, et je ne pense pas que quelqu’un d’autre le sache non plus”, dit-elle, selon un reportage du journal “Financial Times” le 12 mai 2009. ...

3667 lectures

Voir aussi

Epsteins Jeffrey - France

Auteur : Epsteins Jeffrey Ouvrage : France Année : 2019 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Corlieu Auguste - Les médecins Grecs

Auteur : Corlieu Auguste Ouvrage : Les médecins Grecs Année : 1885 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Apollinaire Guillaume - Les exploits d'un jeune Don Juan

Auteur : Apollinaire Guillaume Ouvrage : Les exploits d'un jeune Don Juan Année : 1911 Lien de...

Lire la suite

Hocart Arthur Maurice - Les progrès de l'Homme

Auteur : Hocart Arthur Maurice Ouvrage : Les progrès de l'Homme Année : 1935 Lien de téléchargement...

Lire la suite

Hyperborée Aux sources de l'Europe - Les temples de Malte

Auteur : Hyperborée Aux sources de l'Europe Ouvrage : Les temples de Malte - n7 Année : 2008 Lien...

Lire la suite

Hyperborée Aux sources de l'Europe - Les Gaulois, Yvain Mélusine et Mithra

Auteur : Hyperborée Aux sources de l'Europe Ouvrage : Les Gaulois, Yvain Mélusine et Mithra - n4...

Lire la suite

Hyperborée Aux sources de l'Europe - Le chaudron de Gundestrup

Auteur : Hyperborée Aux sources de l'Europe Ouvrage : Le chaudron de Gundestrup - n5 Année : 2007...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book