Acheter

Daniélou Alain - Shiva et Dionysos


Auteur : Daniélou Alain
Ouvrage : Shiva et Dionysos
Année : 1979

Lien de téléchargement : Danielou_Alain_-_Shiva_et_Dionysos.zip

Avant-propos. Ce livre n'est pas un essai d'histoire des religions. Il reflète une expérience personnelle, celle de la découverte dans l'Inde, ce musée de l'histoire du monde, de la plus fondamentale des religions. Antérieure à l'Hindouisme védique, à la religion grecque, au Zoroastrisme, à Abraham, cette religion première apparaît comme l'aboutissement des efforts de l'homme, depuis ses plus lointaines origines, pour comprendre la nature de la création, sa beauté, sa cruauté, son équilibre et la manière dont il peut s'intégrer dans l'oeuvre du Créateur, coopérer avec lui. Naturiste et non point morale, extatique et non point rituelle, cette religion s'efforce de trouver les points de contact entre les divers états d'être et de rechercher leur harmonieuse coopération afin de permettre à chacun de se réaliser sur le plan physique, intellectuel et spirituel et de jouer pleinement son rôle dans la symphonie universelle. Il m'est apparu peu à peu que tout ce qui me paraissait valable dans les religions ultérieures n'était que des survivances partielles, déformées, parfois dénaturées ou habilement masquées, de cette très ancienne sagesse résumée dans les cultes de Shiva ou de Dionysos selon les lieux, et que cette religion, souvent persécutée et toujours renaissante, restait la plus moderne et semblait correspondre aux besoins les plus profonds de l'homme d'aujourd'hui comme de celui des temps anciens. Ce que l'on a parfois appelé la « Tradition primordiale » ne peut finalement se rattacher qu'à cette filière dont les racines remontent aux premiers âges du monde. Au cours de sa longue histoire, l'humanité a inévitablement produit des êtres d'une intelligence exceptionnelle. C'est de leur expérience, de leurs intuitions accumulées, que proviennent toutes les cultures, toutes les civilisations, à commencer par les formes du langage qui en sont l'instrument, ainsi que les symboles et les mythes qui expriment les relations de l'homme et du monde invisible des esprits et des dieux. Les conceptions que le Shivaïsme nous apporte sur la nature du monde matériel et subtil ainsi que ses méthodes, telles que le Yoga, le Sânkhya (cosmologie) et le Tantrisme, représentent une connaissance jamais égalée de la nature de l'être humain et du cosmos. La redécouverte du Shivaïsme- Dionysisme devrait permettre un véritable retour aux sources et rétablir un lien presque rompu avec un savoir bien des fois millénaire dont nous sommes les héritiers ignorants et ingrats. Il ne s'agit pas pour les Occidentaux d'une ouverture exotique. Les sources religieuses de l'Europe sont les mêmes que celles de l'Inde et nous n'en avons perdu la trace qu'à une époque relativement récente. La légende selon laquelle Dionysos avait séjourné en Inde est une allusion à l'identité de son culte avec la religion indienne. La redécouverte, à l'orée du XXe siècle, de la civilisation crétoise, heureuse et pacifique, et de sa religion, si proche du Shivaïsme, qui apparaît comme la source profonde des civilisations occidentales, peut être considérée comme une prémonition, un retour à ce que Toynbee appelle une vraie religion (« a right religion »). J'ai vécu plus de vingt ans dans le monde traditionnel hindou, aussi éloigné du monde moderne où j'étais né que si j'avais été transporté par miracle dans l'Egypte des pharaons. Revenu en Occident, j'ai été stupéfait de l'infantilisme des conceptions théologiques, de la sécheresse de ce qu'on appelle religion. J'ai trouvé une humanité désemparée qui se raccroche à l'arbre mourant du Christianisme sans même comprendre pourquoi il meurt. Et, partout, des êtres qui sentent ce vide, qui cherchent à retrouver un équilibre dans un monde visiblement menacé, mais qui ne trouvent pas d'aide. Ils se contentent d'avoir « leur propre religion » ou bien ils sont les faciles victimes d'innombrables faux prophètes, de gourous de bazar, de fausses initiations, de « Yoga de salon », de « méditation transcendantale ». Parfois ils cherchent à s'évader dans des communautés de hippies, d'écologistes qui les isolent et ne les mènent à rien, car leur approche est trop restreinte, négative et improvisée. Le retour au Christianisme ou à l'Islam dans des pays qui souffrent des excès du matérialisme, en Pologne, en Iran et ailleurs, sont aussi des expressions de ce besoin. Malheureusement, ces religions dogmatiques et tyranniques ne peuvent leur apporter ce qu'ils cherchent. Les forces obscures qui semblent régir le monde moderne font preuve de beaucoup d'habileté pour détourner, déformer et annihiler tous les élans des hommes vers les réalités fondamentales, vers l'ordre divin du monde. Dès qu'un aperçu vers la lumière se fait sentir, il est immédiatement pris en charge par ceux qui ont mission de le dénaturer, de l'exploiter, de transformer le bienfaisant en maléfique. Il est difficile à l'homme d'atteindre le vrai savoir et la sagesse. Les hommes, disent les Upanishads, font partie du bétail des dieux, et il ne plaît pas aux dieux de perdre des têtes de bétail. C'est pourquoi les dieux mettent des obstacles sur les voix de la connaissance qui pourrait permettre aux hommes de se libérer, d'échapper à l'esclavage, au piège (pâsha) du monde naturel. Les yogis, au cours de leur entraînement, acquièrent des pouvoirs magiques de plus en plus étonnants. Ce sont des tentations qui, s'ils s'y laissent prendre, les détournent de leur but. Par ailleurs, lorsque l'humanité, dans son ensemble, devient un péril pour les autres espèces, pour l'équilibre de la nature, les dieux inspirent aux hommes la folie qui les mène à leur destruction. Toutefois une voie reste toujours ouverte pour un retour de l'homme à son rôle véritable, à la coopération à l'oeuvre divine. Cette voie, qu'enseigne le Shivaïsme, n'a rien à voir avec les fausses vertus, les problèmes moraux ou sociaux artificiels dans lesquels se complaisent les religions et les sociétés modernes, dont le but est précisément de tromper les esprits, d'éloigner les hommes de la recherche des valeurs réelles et donc de conduire l'humanité au suicide. La voie de Shiva-Dionysos est la seule voie qui pourrait permettre à l'humanité de se sauver. C'est pour les hommes de bonne volonté perdus dans un monde de fausses valeurs que j'ai écrit ce livre, très insuffisant bien sûr, mais qui peut rappeler à quelques-uns qu'il a existé, qu'il existe toujours, une « voie de la sagesse », qui n'est que la recherche de la compréhension de la nature du monde et de la coopération à l'oeuvre divine. Celui qui la cherche honnêtement peut retrouver cette voie, mais il est nécessaire de remettre en cause presque tout ce qui passe pour des valeurs établies, et ignorer tous les mots vides de sens, tous les slogans qui passent aujourd'hui pour des idées ou des doctrines. « Les adhérents des religions monothéistes judaïques et de leurs succédanés postchrétiens... proviennent tous d'anciens panthéistes. Ce fait historique nous fait penser qu'il y a quelque espoir d'un retour à l'attitude panthéiste, maintenant que leur apparaissent les conséquences désastreuses du manque de respect monothéiste pour la nature. » (Arnold Toynbee, Choose Life, p. 298.) Je ne prétends pas proposer de solution. J'ai cherché seulement sur la base d'une expérience personnelle à déblayer un peu un terrain qui me semble encombré d'ignorance et d'erreurs, et rappeler à ceux qui croient que « Religion » et « Christianisme » sont synonymes que la voie du divin se trouve en dehors des prisons dogmatiques. Cet essai n'est pas un guide de conduite. Les éléments rituels indiqués sont très insuffisants pour permettre des réalisations pratiques, mais peuvent servir de point de départ à une réflexion sur la nature de l'homme, du monde et du divin telle que l'enseigne la plus ancienne qui est aussi la plus moderne des religions. Il est bien évident que certains rites et pratiques du Shivaïsme ou du Dionysisme ancien ne sauraient être envisagés de notre temps. C'est le cas, par exemple, des sacrifices humains. Aurais-je dû éviter de les mentionner, car ils peuvent être un prétexte facile pour rejeter l'ensemble des conceptions shivaïques. Je ne le crois pas. Ils reflètent certaines tendances de l'être humain, certains aspects de la nature du monde qu'il est imprudent d'ignorer. Ils font partie de l'inconscient collectif et risquent de se manifester sous des formes perverses, si nous n'osons pas les affronter. Nous considérons avec horreur les « crimes » de certaines sectes fanatiques sans voir le rapport qu'elles ont avec les génocides, les guerres, les destructions d'espèces animales que nous acceptons trop facilement. Nous vivons dans un monde où il faut négocier avec les dieux sans nous bercer d'illusions. Il nous faut en toute chose prendre conscience de nos responsabilités et les partager avec les dieux qui ont conçu le monde tel qu'il est, et non pas tel que nous feignons de croire qu'il devrait être. C'est là le profond message du Shivaïsme, le seul message qui puisse nous permettre d'affronter la réalité divine du monde et de coopérer à l'oeuvre des dieux. Il n'est point d'autre religion véritable. ...

4540 lectures

Voir aussi

King Michael S. - La mauvaise guerre

Auteur : King Michael S. Ouvrage : La mauvaise guerre La vérité jamais dite sur la seconde guerre...

Lire la suite

Vivas Maxime - La face cachée de Reporters sans frontières

Auteur : Vivas Maxime Ouvrage : La face cachée de Reporters sans frontières De la CIA aux faucons...

Lire la suite

Encausse Gérard - Premiers éléments de lecture de la langue sanscrite

Auteur : Encausse Gérard (Papus) Ouvrage : Premiers éléments de lecture de la langue sanscrite...

Lire la suite

Encausse Gérard - Premiers éléments de lecture de la langue égyptienne

Auteur : Encausse Gérard (Papus) Ouvrage : Premiers éléments de lecture de la langue égyptienne...

Lire la suite

Encausse Gérard - Premiers éléments de lecture de la langue hébraïque

Auteur : Encausse Gérard (Papus) Ouvrage : Premiers éléments de lecture de la langue hébraïque...

Lire la suite

Le livre noir de l'occupation israélienne

Auteur : Breakingthe Silence Ouvrage : Le livre noir de l'occupation israélienne Les soldats...

Lire la suite

D'Hauterive Ernest - Le merveilleux au XVIIIe siècle

Auteur : D'Hauterive Ernest Ouvrage : Le merveilleux au XVIIIe siècle Année : 1902 Lien de...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book