Auteur : De Villiers Du Terrage Marc
Ouvrage : Les denières années de la Louisiane française Le Chevalier de Kerlérec D'Abbadie - Aubry Laussat 64 illustrations et 4 cartes
Année : 1905

Lien de téléchargement : De_Villiers_Du_Terrage_Marc_-_Les_denieres_annees_de_la_Louisiane_francaise.zip

Avant-propos. Parmi les vicissitudes qu'éprouva la Louisiane pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle, l'ensemble de faits qui caractérise le plus étrangement son histoire est certainement le nombre considérable de changements de dominations qu'elle eut à subir. Un créole français, âgé de cinquante ans en 1804, après être devenu espagnol, puis s'être retrouvé pour quelques jours français, finalement se voyait américain; s'il avait habité sur la rive gauche du Mississipi, entre temps, il aurait vécu quelques années sous le drapeau de l'Angleterre. La Louisiane pourtant, si l'on excepte la Mobile, ne fut jamais conquise par les armes quelques traits de plume, de temps à autre, décidaient en Europe du sort de sa population et de ses immenses territoires. Aucune puissance d'ailleurs ne se souciait alors de cette belle colonie Choiseul, mal informé, n'en avait cure « L'union avec l'Espagne, disait-il, est plus utile que la Louisiane et beaucoup de possessions américaines » l'Angleterre, en 1762, lui préféra les Florides l'Espagne, forcée de l'accepter, laissa passer six années avant de se donner la peine d'aller occuper la Nouvelle-Orléans. Les Anglais, par suite il est vrai de la révolte des sauvages, mirent deux années après le Traité de Paris, avant de s'établir aux Illinois, enfin les Français, pendant le Consulat, ne prirent possession de la Louisiane, qui leur était cédée depuis trois ans, qu'au moment où ils ne la possédaient plus. ...