Acheter

Dillon Myles - Les royaumes celtiques


Auteurs : Dillon Myles - Chadwick Nora K. - Guyonvarc'h Ch.-J. - Le Roux Françoise
Ouvrage : Les royaumes celtiques
Année : 1967

Lien de téléchargement : Dillon_Myles_-_Les_royaumes_celtiques.zip

Préface. L'intérêt de cet ouvrage, c'est avant tout qu'il a été écrit par des spécialiste à l'intention de non-spécialistes, c'est-à-dire ce qu'il est devenu usuel de nommer le« public cultivé». Son autre intérêt, qui n'est pas moindre, est qu'il s'est efforcé de présenter une vue à la fois globale et synthétique du monde celtique et, plus particulièrement, du monde celtique insulaire médiéval qui est, de loin·, le plus difficile à saisir dans toute sa complexité et dont l'unité culturelle est masquée par un extraordinaire et superficiel émiettement linguistique. Il fallait au moins deux grands érudits britanniques pour ne pas se perdre dans l'imbroglio historique, linguistique et religieux des petits royaumes brittoniques, irlandais et pictes ou écossais du très Haut Moyen Âge. Tout ici est envisagé, de l'histoire à l'archéologie, de la mythologie à la religion et à l'art en passant par la littérature et la philologie : vaste éventail qui nécessitait un volume de connaissances pratiquement encyclopédiques. Aussi bien Myles Dillon que Nora Chadwick avaient l'envergure indispensable. Mais l'un était plutôt philologue, et avait des ouvertures sur le monde de l'Inde, et l'autre était plus à son aise dans l'histoire et dans l'archéologie protohistorique. De lointaine ascendance française (d'une famille protestante de La Rochelle qui s'installa en Irlande à la suite de la Révocation de l'édit de Nantes), Myles Dillon (1900-1972) fut l'un des celtistes qui contribuèrent à faire de l'Irlande le principal foyer des études celtiques. Formé auprès des principaux linguistes et celtistes du premier tiers du XXe siècle (J. Pokorny et R. Thurneysen en Allemagne; S. Lévi, A. Meillet, J. Vendryes et M.-L. Sjoestedt à Paris), et après avoir fait l'apprentissage des dialectes irlandais (en particulier celui du Munster) encore vivants dans les gaeltachtai, M. Dillon comprit que l'archaïsme de l'ancienne tradition irlandaise permettait d'accéder aux plus anciennes traditions indo-européennes, élargisssant ainsi l'horizon des études celtiques par la méthode comparatiste. Il fut, de 1928 à 1930, chargé de cours de sanskrit au Trinity College, professeur de celtique à Édimbourg de 1947 à 1949, puis Senior Profe ssor au Dublin Institute for Advanced Studies; il présida par ailleurs l' Irish Text Society et dirigea (1956) la revue Celtica. ...

1721 lectures

Voir aussi

Menant Joachim - Zoroastre

Auteur : Menant Joachim Ouvrage : Zoroastre Essai sur la philosophie religieuse de la Perse Année :...

Lire la suite

Maury Alfred - Le symbolisme des animaux au moyen âge

Auteur : Maury Alfred Ouvrage : Le symbolisme des animaux au moyen âge Année : * Lien de...

Lire la suite

Bellamy Félix-Charles-Marie - Eon de l'Etoile

Auteur : Bellamy Félix-Charles-Marie Ouvrage : Eon de l'Etoile L'hérétique de Brocéliande Année : *...

Lire la suite

Czaplicka Maria Antonina - Le chamanisme en Sibérie

Auteur : Czaplicka Maria Antonina Ouvrage : Le chamanisme en Sibérie Année : 1914 Lien de...

Lire la suite

Carnoy Emile Henry - Contes français

Auteur : Carnoy Emile Henry Ouvrage : Contes français Année : 1885 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Roumanille Joseph - Galéjades et contes provençaux

Auteur : Roumanille Joseph Ouvrage : Galéjades et contes provençaux Année : 18** Lien de...

Lire la suite

Sébillot Paul - Joyeuses histoires de Bretagne

Auteur : Sébillot Paul Ouvrage : Joyeuses histoires de Bretagne Année : 1910 Lien de téléchargement...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book