Auteur : Junes Emile
Ouvrage : Etude sur la circoncision rituelle en Israël 3 Circoncision et législation rabbinique
Année : 1953

Lien de téléchargement : Junes_Emile_-_Etude_sur_la_circoncision_rituelle_en_Israel_3_Circoncision_et_legislation_rabbinique.zip

Introduction. Nous avons vu combien sont peu nombreuses les directives que l’on peut demander à la Tora en ce qui concerne la circoncision. Elles ont dû se montrer à elles seules singulièrement insuffisantes, pour peu qu’on imagine la très grande variété de cas qui, depuis la clôture du canon biblique, n’ont certainement pas manqué de se présenter dans la pratique courante. Il n’est donc pas étonnant que, presque aussitôt après, il ait fallu les compléter par toute une série de prescriptions orales qu’un long usage a fini par sanctionner. Comme, le plus souvent, elles n’offraient aucune base apparente dans la Loi Écrite, on s’est trouvé dans l’obligation, afin de les imposer définitivement au peuple, d’établir que le Texte Saint les contenait en germe ou, si l’on préfère, qu’elles y étaient déjà figurées, sinon en termes explicites, du moins en esprit, sous forme d’indices ou d’allusions. Ce fut là l’oeuvre des Tannaïtes et des Amoraïtes ; savants rabbins qui, pendant près de cinq siècles, de 70 à 500 ans après J. -C., d’abord dans la Mishna, puis dans le Talmud, se sont efforcés, non seulement de rattacher à l’Écriture des lois et des instructions léguées de bouche en bouche, mais encore, grâce à une étude assidue des textes et de la tradition, de répondre par eux-mêmes, sans ambiguïté, à certaines questions auxquelles personne n’avait encore pu donner de solution satisfaisante. Travail gigantesque et méritoire, mais où, précisément, à cause du nombre considérable de ses rédacteurs successifs, et aussi à cause de l’évolution constante des moeurs et des coutumes, les décisions les plus contradictoires se heurtaient sans ordre et sans plan préalablement conçu. Nous comprenons, dès lors, pourquoi, dans la suite, plusieurs savants ont estimé nécessaire d’intervenir et de rédiger, à leur tour, un ouvrage destiné à apporter de l’harmonie et de la méthode là où il n’y avait qu’incohérence et confusion, — ouvrage dans lequel ils introduisaient, en même temps, des décisions nouvelles, conformes à des conditions plus récentes de la vie. ...