Acheter

Kounen Jan - Carnets de voyages intérieurs


Auteur : Kounen Jan
Ouvrage : Carnets de voyages intérieurs Ayahuasca medicina, un manuel
Année : 2011

Lien de téléchargement : Kounen_Jan_-_Carnets_de_voyages_interieurs.zip

Marpa, le cruel instructeur du saint tibétain Milarepa, enseignait le détachement en affirmant que tout n'était qu'illusion. Un jour son fils mourut. Marpa commença à pousser des sanglots déchirants. Ses disciples étonnés lui dirent : « Mais enfin Maître, pourquoi pleurez-vous? Puisque tout n'est qu'illusion?» Le gourou répondit: «C'était la plus belle des illusions. » Dans un univers où rien n'est réel, l'individu imaginatif se heurte à des rêves qui vont d'enfers atroces jusqu'à des sommets paradisiaques. Il y a ceux qui se laissent vaincre par les cauchemars, acceptant l'horreur, et se transforment en démons qui se targuent d'être« normaux, comme tout le monde». Les autres, déambulant sur le chemin de la sainteté, cherchent l'illusion la plus belle. Les alchimistes l'ont incarnée dans la pierre philosophale, Platon l'a vue dans le monde « des idées pures », les bouddhistes zen l'ont nommée« illumination», les surréalistes ont vénéré l'amour démesuré et la plupart des êtres humains aspirent à trouver le bonheur. Toute religion, toute doctrine politique, toute science est à la poursuite de l'illusion la plus belle. De tous les arts, le cinéma est celui qui, de manière infructueuse, parce qu'il est devenu un commerce vulgaire, a essayé de nous la montrer. Qu'est -ce que l'initiation? C'est l'activité spirituelle qui nous apprend, entre deux options, à toujours choisir la plus belle. De temps en temps, au milieu du tumulte de créateurs prostitués, surgit un idéaliste qui aspire à filmer la plus magnifique des illusions. Dès ses premiers essais, les démons de l'obscurité lui tombent dessus, avec leur angoissant cauchemar économique. On lui demande d'être modéré, d'être publicitaire pour des produits nocifs, de maquiller ce qui est faux, d'exalter des limites de toutes sortes, de brandir un drapeau national, de caresser le périnée du public ou de plonger son cerveau dans un monde infantile. Le chercheur de l'illusion la plus belle a la sensation d'être un poisson qui nage à contre-courant. S'il choisit le métier de cinéaste, l'artiste se voit obligé, pour survivre, de faire des concessions. Avec des produits hypocritement commerciaux - et dès que l'on parle de commerce, il faut oublier l'illusion la plus belle -, il doit glisser subrepticement quelques séquences, scènes ou images qui, tel un lointain parfum, rappellent aux spectateurs la finalité suprême de cette vie onirique: parvenir à connaître l'illusion la plus belle. Tout au long de sa carrière cinématographique, c'est ce qu'a essayé de faire mon ami Jan Kounen. Parce qu'il n'est pas futile et qu'il a ressenti, au plus profond de son cœur, que l'approche d'une chose n'est pas la chose elle-même, il a fait le saut qui lui a permis de dépasser les limites industrielles et de mener sa recherche avec une totale honnêteté. Conscient qu'il ne pouvait pas concrétiser son désir ardent sur un écran, il s'est lancé dans une odyssée, avec l'intention d'atteindre le plus profond de lui-même. C'est cela qu'il décrit de façon passionnante dans son livre. Dix ans à livrer son âme et son esprit à un torrent d'images, au début incisives, déstabilisantes, démolissantes -l'illusion la plus belle se trouvant au fond du puits, ensevelie sous des couches et des couches d'illusions infernales, provoquées par un monde en décadence. Dans l'épopée du héros mythique, ce dernier part à la recherche de l'élixir de la vie éternelle, en traversant mille et une épreuves. Quand il le trouve, il retourne à son point de départ et le donne à boire à son peuple. De toute sa conquête, rien ne doit rester étranger aux autres, tout doit être partagé. Il me semble, en lisant son témoignage aussi passionnant que les romans d'aventures que je lisais dans mon enfance, que, après être arrivé au secret ultime de l'ayahuasca, Kounen retournera au cinéma, au véritable septième art, et nous livrera à tous, grâce à ses images qui sont des condensés de lumière, la plus belle des illusions. Je crois, pour avoir passé une vie entière à sa recherche, que la plus belle des illusions est notre conscience. Alejandro Jodorowsky. ...

3650 lectures

Voir aussi

Markale Jean - Brocéliande et l'énigme du Graal

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Brocéliande et l'énigme du Graal Année : 1989 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Anne de Bretagne

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Anne de Bretagne Année : 1980 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Markale Jean - Amours celtes sexe et magie

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Amours celtes sexe et magie Année : 2012 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Markale Jean - Aliénor d'Aquitaine

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Aliénor d'Aquitaine La vie, la légende, l’influence d'Aliénor...

Lire la suite

De Montréal Bernard - Introduction à l'initiation solaire

Auteur : De Montréal Bernard Ouvrage : Introduction à l'initiation solaire Année : 2019 Lien de...

Lire la suite

De Montréal Bernard - Communications préparatoires Méga-volume Volume 1 à 13 reliés

Auteur : De Montréal Bernard Ouvrage : Communications préparatoires Méga-volume Volume 1 à 13...

Lire la suite

Bossi Emilio - Jésus-Christ n'a jamais existé

Auteur : Bossi Emilio Ouvrage : Jésus-Christ n'a jamais existé Année : 1914 Lien de téléchargement...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book