Acheter

Lakhovsky Georges - Radiations et ondes Sources de notre vie


Auteur : Lakhovsky Georges
Ouvrage : Radiations et ondes Sources de notre vie
Année : 1937

Lien de téléchargement : Lakhovsky_Georges_-_Radiations_et_ondes_Sources_de_notre_vie.zip

Depuis 1923, année où j'ai commencé à la Salpetrière mes premières expériences avec mon radiocellulo-oscillateur produisant un champ de 2 à 10 mètres de longueur d'onde, l'application thérapeutique des ondes courtes a pris dans le monde entier un développement considérable. Au Congrès International des Ondes Courtes en Physique, Biologie et Médecine, qui s'est tenu à Vienne du 11 au 17 juillet 1937, j'ai pu constater que de nombreuses communications faites par la plupart des congressistes présentaient des contradictions, les résultats obtenus, positifs ou négatifs, dépendant pour une large part, des caractéristiques des ondes employées, en particulier de la longueur d'onde, de la puissance, de la nature du sujet et de la maladie traitée. Assurément, il ne paraît guère possible d'appliquer des ondes de même longueur et de même puissance à des individus différents, car vous savez que sur deux milliards d'hommes que compte la Terre, il n'y en a pas deux qui aient les mêmes caractères, le même aspect, les mêmes qualités et, par suite, les mêmes constantes physiques et chimiques, c'est-à-dire électriques. Ainsi, une onde de 4 mètres, par exemple, qui convient à un certain individu, peut être néfaste pour un autre. En 1928-1929, à la suite des travaux en Allemagne du Professeur Schliephacke, de Giessen, et du Professeur Esau, d'Iéna, qui ont également utilisé les ondes courtes avec un appareil tel que mon radiocellulo-oscillateur de la Salpetrière en 1923-1924, mais avec une énergie accrue, j'ai constaté que les ondes courtes pouvaient se comporter comme une arme à deux tranchants, stérilisant le lait avec le premier et tuant les souris avec le second. J'ai alors résolu d'abandonner les ondes courtes à effets thermiques, sur une longueur d'onde bien déterminée, et cherché à les remplacer par un champ électrostatique donnant toutes les longueurs d'onde depuis 3 mètres jusqu'à l'infrarouge et ne produisant pas d'effet thermique. Depuis sept ans que mon oscillateur à longueurs d'ondes multiples a produit dans le monde entier les guérisons des maladies les plus graves, comme le cancer par exemple, dont quelques-unes sont rapportées dans cet ouvrage, je peux affirmer qu'on n'a constaté aucune contre-indication, ce qu'on ne saurait dire des ondes courtes en général, ni des rayons X, ni du radium, bien entendu, dont vous connaissez les terribles méfaits, tant sur les praticiens que sur les patients. C'est ce que je vais démontrer dans cet ouvrage, qui contient les résultats que j'ai obtenus dans les hôpitaux de Paris et quelques-uns de ceux enregistrés par les savants étrangers de divers pays à l'aide de mon oscillateur à ondes multiples, ainsi que les communications faites au Congrès de Vienne sur cet appareil. Je ne saurais trop recommander aux praticiens d'agir avec une extrême prudence en ce qui concerne les applications des ondes courtes à effets thermiques. Bien qu'avec ces ondes on obtienne souvent des résultats remarquables, on a par contre constaté malheureusement des accidents très graves — même mortels — au cours des séances de traitement. Je suis même convaincu que le grand savant italien Marconi est mort précisément de l'abus des ondes courtes, avec lesquelles il aimait à se traiter luimême. Vous savez que, depuis quelques années, Marconi avait construit aussi un oscillateur à ondes courtes, mais à grande puissance, travaillant sur 6 mètres de longueur d'onde environ pour la thérapeutique, qu'il appelait « Marconithérapie ». Enthousiasmé par l'avenir qu'il entrevoyait pour cette thérapeutique, qu'il considérait comme beaucoup plus importante pour l'humanité que la T. S. F., lui qui a tant fait pour la radio, il ne cessait d'affirmer que ces ondes lui faisaient beaucoup de bien. Et même il alla jusqu'à proclamer : « Le corps humain retire un grand profit de l'application des ondes courtes. J'y ai recours moi-même et j'en constate les heureux résultats. Elles rendent le travail agréable et donnent une nouvelle énergie. Quand je suis fatigué, les ondes courtes me reposent. » Ces paroles de Marconi me frappèrent vivement et je craignais qu'il ne courût un grand danger. Il est regrettable que Marconi, qui fut un incontestable génie, ait ignoré la physiologie et la vie cellulaire. Il ne se doutait pas que, comme une lampe de T. S. F., chacune de nos deux cent quintillions de cellules renferme des filaments ultramicroscopiques, chromosomes et chondriomes, qui sont à la base même de la vie, mais qui peuvent se fondre et se détruire dans un champ électrique trop intense. C'est un grand malheur pour la science que Marconi soit mort, en pleine activité, victime du devoir professionnel. Mais son exemple doit servir à tous les praticiens qui devraient dans leurs traitements par ondes courtes, observer une grande prudence. Lorsque je préconisais, en 1926, dans mon livre « Le secret de la vie », de construire un appareil à ondes courtes avec une puissance suffisante pour provoquer la fièvre artificielle de manière à amener la température du corps à 40 ou 41 degrés centigrades, dans le but de tuer certains microbes, notamment celui de la syphilis qui ne résiste pas à cette température, j'entendais par-là qu'il fallait appliquer ce traitement pendant cinq ou six minutes une fois pour toutes et sur l’organisme tout entier, mais non le prolonger, même localement, pendant une assez longue période, ce qui risquerait de brûler certaines cellules et, en même temps, de tuer l'organisme. Je puis d'autant mieux me permettre d'insister sur ce point que c'est moi qui, comme je l'ai déjà dit plus haut, ai construit le premier appareil pour l'application en thérapeutique et en biologie de ces ondes courtes à la Salpetrière, comme en témoigne la communication que j'ai faite à la Société de Biologie avec le Professeur Gosset et le Docteur Gutmann, le 26 juillet 1924, sur la guérison du cancer des géraniums avec ces ondes. II n'en reste pas moins que les ondes courtes, en général, constituent pour l'avenir un instrument thérapeutique remarquable, surtout contre les affections microbiennes, à la condition toutefois d'être prudent en ce qui concerne la puissance des ondes et la durée du traitement. En effet, un foyer microbien peut parfois être détruit en quelques minutes d'irradiation, ainsi que les cellules qui le supportent. Mais par la division karyokinétique, les cellules détruites sont vite remplacées par des cellules saines. Le microbe, ne trouvant plus sa résonance, ne se reforme plus dans l'organisme. Tandis que si l'on exagère la puissance et la durée d'irradiation, on arrive à détruire trop de cellules et à provoquer la dégénérescence de l'organisme, d'où l'affaiblissement de l'état général et parfois la mort. ...

3874 lectures

Voir aussi

Lugan Bernard - La guerre des Boers 1899-1902

Auteur : Lugan Bernard Ouvrage : La guerre des Boers 1899-1902 Année : 1998 Lien de téléchargement...

Lire la suite

Lugan Bernard - Histoire de la Louisiane française 1682-1804

Auteur : Lugan Bernard Ouvrage : Histoire de la Louisiane française 1682-1804 Année : 1994 Lien de...

Lire la suite

Lugan Bernard - Histoire de l'Afrique du Nord

Auteur : Lugan Bernard Ouvrage : Histoire de l'Afrique du Nord (Égypte, Libye, Tunisie, Algérie,...

Lire la suite

Lugan Bernard - Les guerres d'Afrique

Auteur : Lugan Bernard Ouvrage : Les guerres d'Afrique Des origines à nos jours Année : 2013 Lien...

Lire la suite

Lugan Bernard - Rwanda Un génocide en questions

Auteur : Lugan Bernard Ouvrage : Rwanda Un génocide en questions Année : 2014 Lien de...

Lire la suite

D'Espagnet Jean - La philosophie des anciens rétablie dans sa pureté

Auteur : D'Espagnet Jean Ouvrage : La philosophie des anciens rétablie dans sa pureté L'ouvrage...

Lire la suite

San Giorgio Piero - NRBC

Auteur : San Giorgio Piero (Falotti Piero) Ouvrage : NRBC Année : 2016 Lien de téléchargement :...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book