Auteur : Le Capon Monique (Salvin)
Ouvrage : Sous le regard d'Aldébaran Ou : vivre l'astrologie
Année : 19**

Lien de téléchargement : Le_Capon_Monique_-_Sous_le_regard_d_Aldebaran.zip

Oui, parce qu'il s'agit de vivre. Pour apprendre ce qui est, pour comprendre ce qui est, il faut être ce qui est. Qu'est-ce l'astrologie ? C'est un mot. Un mot qui ne veut rien me dire si je le prends au mot. Je ne suis pas un astrologue. Mais je suis une vie au sein de la grande Vie. Et parce que je suis vie, je vois et je touche tout ce qui est vie. Et si je décide de voir et comprendre les étoiles, je m'en vais vivre les étoiles. Apprendre les étoiles, aimer les étoiles, entrer dans les étoiles ,devenir les étoiles, afin qu'elles habitent en ma sphère de peau et racontent leur vie. Et vois-tu, je t'invite. Toi qui es aussi vie. Ta vie fondue dedans ma vie, avec moi et en moi, s'en ira vivre les étoiles. Et chaque jour du temps qui tourne, au-delà de l'instant, au-delà de ma peau , au-delà de ta peau, de ton front qui s'éclaire ou se ferme, au-delà de mon verbe ou bien de ton silence, nous apprendrons chaque jour un peu plus des étoiles. Commençons par le commencement. Jetons tous les clichés. Rejetons tous les mots. Invoquons le Seigneur de la Flamme de vie qui pénètre l'espace. Ce Seigneur vit en nous, et nous, nous sommes Lui ; et ce n'est qu'en cette reconnaissance pleine et entière de tout l'être que nous allons pouvoir ouvrir les ailes de notre conscience et partir en voyage pour ces mondes lointains qui sont pourtant tout près. Tout près, parce qu'ils sont en nous. Regarde donc en toi et tu verras l'Espace. Tout, en toi, te l'enseigne. Au centre de ton cœur, Jupiter te parle de l'Amour. De l'Amour qui est Vie et qui veut se répandre tout autour de ta sphère pour soulever les sphères. Dans ta carte du ciel, regarde Jupiter qui parle de ton cœur. Aux centres de ta tête, il y a bien du monde ! Si tu ouvres ton oeil1 sans que le cœur résonne ton œil sera aveugle. Vénus sans Jupiter ne pourra pas grand chose. Vénus sans Jupiter s'écroule au "Venusberg"2 … Un lieu où l'on se perd, on s'égare, à s'en aller courir après la légion des joyaux illusoires de la terre. Mais lorsque Jupiter déjà trône sur tes acquis, qu'il est le roi au cœur, alors Vénus, dedans ton œil, enseigne, instruit, dirige et guide. Au sommet de ta tête, couronne mystérieuse, la flamme de conscience sans arrêt se transforme. Au début c'est Pluton, qui garde ses secrets. Il détient la clé de la porte du haut et de celle du bas. Mais si ton cœur gouverne, Pluton s'efface en haut pour que Vulcain te forge la conscience nouvelle. Vulcain, lui, joue à cache-cache, derrière le Soleil, ou derrière la Lune. Pour nous parler de l'âme, il éclate de pourpre dans le cœur du Soleil. Pour transformer la forme, il brûle dans la Lune tout ce qui doit brûler. Au centre de ta gorge, voit ce que dit Saturne. Où donc en était-il au ciel où tu es né ? Et là encore, suivant la qualité du cœur, son langage sera différent. Nous voyons donc que les clichés, les significations toutes faites ne peuvent exister. Car chaque planète parlera différemment suivant l'état du cœur. Et l'état du cœur, avec le temps, jour après jour, sans cesse se transforme. Jamais donc je ne peux te fixer dans une signification, parce que jour après jour, au rythme de ton cœur, tout entier, tu te transformes, tu changes. ...