Auteur : Lina Jüri
Ouvrage : Sous le signe du scorpion
Année : 2000

Lien de téléchargement : Lina_Juri_-_Sous_le_signe_du_scorpion.zip

“ L‘empire soviétique fut instauré à 14h04, le 8 novembre 1917, dans la capitale de la Russie, Saint-Pétersbourg. En astrologie, le soleil était précisément juste au centre du signe du Scorpion. Ainsi, le Scorpion peut être considéré comme le symbole et le gardien du pouvoir soviétique. ” C’est en ces termes que Jüri Lina, journaliste suédois, athée de surcroît, voire anti-catholique, introduit son ouvrage “ Sous le signe du Scorpion ” consacré aux origines obscures et à la geste effroyable du communisme, responsable du plus gigantesque holocauste de l’histoire humaine ... au moins 85 millions de morts, si l’on en croit les rapports du C.N.R.S. Placé donc sous le signe du diable ... et ce officiellement ! Car tous les leaders fondateurs du matérialisme historique pratiquaient ... l’astrologie ! C’est une des découvertes de Jüri Lina qui eut accès à une bonne partie des archives soviétiques secrètes dès la période de la Pérestroïka. Notons cette extraordinaire confirmation tirée des mêmes archives, concernant l’influence du “ Scorpion ”. La fameuse planète Pluton, découverte en 1930, c’est-à-dire entre l’achèvement de l’implantation du communisme en Russie et la deuxième guerre mondiale, fut associée immédiatement au signe du Scorpion par les dirigeants soviétiques et assuma, dans le système astrologique, la place de ... Mars ! Que voilà de biens étranges “ matérialistes historiques ”, n’est-ce pas ? — qui soumirent dans l’espace et dans le temps toutes leurs décisions destinées à recomposer un pouvoir messianique à leur profit et à celui de leur Maître, à un système planétaire, à des croyances superstitieuses et obscures. Mais nos magiciens “ athées ” et matérialistes ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Trotski (Bronstein) par exemple avait transféré le pentacle (l’étoile de Kiev) dans l’étoile rouge de la Tchéka. Il pratiquait les sciences secrètes. Staline, qui avait été initié dans un monastère tibétain, était un adepte de l’art du Yi-King. Tous les criminels responsables communistes s’en sont remis à la numérologie kabbalistique pour mythifier leurs actes et leur conférer une valeur “ sacrée ”. Quelle explication pourrait nous en fournir l’adhérent de base de Gardanne ou de Vaulx-en-Velin ? Car la métamorphose des dieux marxistes continue. Ainsi le P.C.F. vient curieusement, à la veille de l’an 2000, de décréter Jésus-Christ superstar social de la fête de “ l’huma ” 1999 ! “ Le Monde ” écrit à ce propos “ Jésus-Christ sera l’une des vedettes de la prochaine fête de l’Humanité en septembre 1999. A sa manière, le P.C.F. qui tiendra son trentième congrès en Janvier 2000 va s’associer à la célébration de ce que Jean-Paul II appelle le Jubilé de l’an 2000, c’est-à-dire l’entrée dans le 3e millénaire du christianisme. Dirigé par Antoine Casanova, le secrétariat chargé des relations avec les croyants (tiens, tiens !) lance des invitations ! ” Décidément, l’an 2000 sera bien totalement “ christo-centré ” ! Pour en finir avec le chapitre astrologique Jüri Lina souligne que les Fils du Scorpion seraient caractérisés par les pires vices. Leur véritable nature est nimbée de mystère. La couleur (astrologique) du Scorpion est le ... rouge. Sa symbolique : le vautour, le serpent et le désert ! Dans le règne animal, il est une créature venimeuse, vivant de préférence dans les ténèbres. Il est réputé pour piquer ceux de son espèce ... qui se mettent en travers de son chemin. Jüri Lina est tenace. Il dit être remonté des archives soviétiques à celles disponibles dans les principales capitales d’Europe Centrale relatives à l’origine du complot communiste, ainsi qu’à son prédécesseur et inspirateur direct, le complot des “ Illuminés de Bavière ” du grand frère .. Adam Weishaupt ! Mais avant de remonter le temps, et de nous pencher sur quelques fragments de la véritable histoire secrète du communisme, gardons à l’esprit les faits suivants. L’auteur ne s’est pas seulement appuyé sur les archives secrètes auxquelles il a eu accès. Il nous confirme que la presse russe (locale, régionale, nationale), la presse spécialisée (revues géopolitiques etc.) et les médias ont déjà donné communication d’une partie non négligeable des informations révélées dans son ouvrage ! Il en résulte qu’aujourd’hui l’environnement culturel du citoyen russe et son niveau de connaissances historico-politiques, malgré son état de déchéance et de misère, sont certainement sans rapport avec ceux du citoyen républicain ... français ... moyen ! Ces révélations publiques ont bien pu provoquer, dans ce pays matériellement et spirituellement ravagé, un traumatisme générateur d’une véritable apocalypse de l’esprit. Jüri Lina estime qu’un quart des Russes au moins garde un ressentiment profond vis-à-vis du peuple élu dont certains membres ont pris la tête, propagé et maintenu cette situation infernale pendant 75 ans. La Russie est une bombe à retardement terrible pour l’Ordre Mondial Secret, le “ Novus Ordo Saeclorum ”, et ce en dépit de sa décomposition avancée. Tout ceci nous est bien évidemment soigneusement caché ! La menace russe, cette menace contre laquelle Notre Dame de Fatima nous a mis en garde est donc plus actuelle que jamais. Elle a simplement subi une métamorphose formelle. Ainsi, nous pourrions bien nous trouver confrontés un jour au déferlement de blindés noirs prétendument panslaves ou paneuropéens, “ antidémocratiques ”, le tout sur fond de croisade social-nationaliste. ...