Acheter

Lueger Otto - La condamnation de l’Action Française Ça suffit la désinformation


Auteur : Lueger Otto
Ouvrage : La condamnation de l’Action Française Ça suffit la désinformation A tous les catholiques et royalistes : on vous trompe !!!
Année : 19*

Lien de téléchargement : Lueger_Otto_-_La_condamnation_de_l_Action_Francaise_Ca_suffit_la_desinformation.zip

Dans les milieux catholiques traditionalistes et les milieux royalistes, règne un affreux conformisme, une affreuse désinformation. Les sujets sont multiples. Nous allons nous occuper dans cette petite étude de la condamnation de l’Action Française. Voici ce qu’un jeune, bien « formaté », croit de cette affaire : - La condamnation de l’Action Française fut un second Ralliement ; L’Action Française fut condamnée, car royaliste. - L’Action Française n’a jamais été condamné par Pie X. - L’Action Française a vu sa condamnation levée par Pie XII, sans qu’elle rétracte ses erreurs. Et pourtant, comme nous allons le voir, tout est faux ! Il y a eu un matraquage, par les partisans d’Action Française, de leurs faux arguments, depuis la condamnation jusqu’à aujourd’hui. Les arguments qu’utilisèrent les néo-royalistes de l’Action Française lors de la condamnation, on les trouve exactement pareils aujourd’hui dans les écrits de leurs partisans. Citons par exemple l’ouvrage « référence » de Lucien Thomas : L’Action Française devant l’Eglise (Nouvelles Editions Latines, Paris, 1965) ; et plus récemment, les ouvrages de Philippe Prévost, notamment : La Croix, la croix gammée et les fleurs de lys (C.E.C., Paris, 1999). Philippe Prévost affirme, comme ses prédécesseurs, que « L’Action Française fut condamnée en 1926 par son refus du ralliement à la République et pour son hostilité à la politique pro-allemande de Briand. » Selon la CRC, la condamnation de 1926 fut un « second Ralliement sous peine de sanctions » : « Cette intervention du Pape dans la vie nationale française apparaît en effet comme une oeuvre de défense républicaine, un second ralliement. Léon XIII avait fait une obligation morale aux catholiques de devenirs républicains, mais sans appliquer de sanctions aux contrevenants. Pie XI, lui, infligeait des peines extrêmement graves à tout opposant. On n’avait jamais vu ça ! » Etc. Nous savons que Maurras, ambitionnant une carrière littéraire, est marqué par des auteurs qui seront ses principaux Maîtres : Taine, Renan, Nietzsche, Stendhal, Proudhon, et surtout Auguste Comte qui sera son repère philosophique et plus, son Maître dans l’action. Sa lutte contre le sillonnisme lui procura l’estime de beaucoup de catholiques intégraux. Les modernistes, se fondant sur l’incohérence des « Maîtres » de Maurras, commencèrent à faire le siège de Rome pour que les écrits de Maurras soient condamnés. Mais également dès 1910, des clercs anti-libéraux mirent en garde les catholiques contre la doctrine maurrassienne. Qu’un agnostique ait une doctrine naturaliste, rien de plus logique. Mais que cette doctrine soit une référence pour des catholiques, voilà le danger. Ne parlons même pas de l’antigermanisme primaire de Maurras, inconciliable avec les principes chrétiens. Ni de son attitude non contre-révolutionnaire durant les deux guerres mondiales. L’ « Union Sacrée » fut une belle bêtise, comme le fait remarquer l’historien Jean de Viguerie. Pierre Pujo écrit, dans l’ Action Française du 7 octobre 2004 : « La France était envahie. Il fallait la défendre sous peine de subir la loi humiliante du vainqueur. Les Français ont fait taire leurs divergences idéologiques et politiques pour courir aux frontières. » Mais la France était déjà envahie : elle était sous dictature judéo-maçonnique. Alors cette guerre entre la République Française et l’Allemagne, les catholiques n’auraient pas du y participer. Comme en 1940. Les catholiques ont-ils pris les armes pour lutter contre la République laïque ? Non. Mais là, le territoire Français est envahie, alors, là, oui, on les voit prendre les armes, le maquis, etc.… Qui a dit Incohérence ?… Mais nous ne développerons pas plus ce sujet, et concentrons nous sur l’objet de notre étude. Pour ce faire, nous nous sommes beaucoup inspiré de l’ouvrage d’Ernest Renauld : L’Action Française contre l’Eglise catholique et contre la Monarchie (Tolra, Paris, 1937). ...

2194 lectures

Voir aussi

Menant Joachim - Zoroastre

Auteur : Menant Joachim Ouvrage : Zoroastre Essai sur la philosophie religieuse de la Perse Année :...

Lire la suite

Maury Alfred - Le symbolisme des animaux au moyen âge

Auteur : Maury Alfred Ouvrage : Le symbolisme des animaux au moyen âge Année : * Lien de...

Lire la suite

Bellamy Félix-Charles-Marie - Eon de l'Etoile

Auteur : Bellamy Félix-Charles-Marie Ouvrage : Eon de l'Etoile L'hérétique de Brocéliande Année : *...

Lire la suite

Czaplicka Maria Antonina - Le chamanisme en Sibérie

Auteur : Czaplicka Maria Antonina Ouvrage : Le chamanisme en Sibérie Année : 1914 Lien de...

Lire la suite

Carnoy Emile Henry - Contes français

Auteur : Carnoy Emile Henry Ouvrage : Contes français Année : 1885 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Roumanille Joseph - Galéjades et contes provençaux

Auteur : Roumanille Joseph Ouvrage : Galéjades et contes provençaux Année : 18** Lien de...

Lire la suite

Sébillot Paul - Joyeuses histoires de Bretagne

Auteur : Sébillot Paul Ouvrage : Joyeuses histoires de Bretagne Année : 1910 Lien de téléchargement...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book