Acheter

Minilius Marcus - Les astrologiques ou les sciences sacrées du ciel


Auteur : Minilius Marcus
Ouvrage : Les astrologiques ou les sciences sacrées du ciel
Année : 1970

Lien de téléchargement : Minilius_Marcus_-_Les_astrologiques_ou_les_sciences_sacrees_du_ciel.zip

Livre premier. J’entreprends dans mes chants de faire descendre du ciel des connaissances véritablement divines, et les astres mêmes, ces confidents des oracles du destin, dont le pouvoir, dirigé par une sagesse suprême, produit tant de vicissitudes dans le cours de la vie humaine. Je serai le premier des Romains, qui fera entendre sur l’Hélicon ces nouveaux concerts, et qui déposera au pied de ses arbres, dont la cime toujours verte est sans cesse doucement agitée, des dons qui leur sont analogues, et qu’on ne leur a pas encore offerts. C’est vous, César , vous, prince et père de la patrie, vous qui par des lois respectables régissez l’univers soumis, vous, vrai dieu, qui méritez une place dans le ciel où votre illustre père a été admis ; c’est vous qui m’inspirez ; c’est vous qui me donnez la force qui m’est nécessaire pour chanter des objets aussi relevés. La nature, devenue plus favorable aux voeux de ceux qui cherchent à l’approfondir, semble s’offrir d’elle-même, et ne désirer rien tant que de manifester dans des chants mélodieux les richesses qu’elle renferme : ce n’est qu’en temps de paix qu’on peut se livrer à ce travail. Il est doux de s’élever au plus haut de l’espace, de passer ses jours à en parcourir les routes immenses, de connaître les signes célestes, et les mouvements des étoiles errantes opposés à celui de l’univers. Mais c’est peu que de s’en tenir à ces premières connaissances. Il faut s’efforcer de pénétrer ce que le ciel a de plus secret ; il faut développer le pouvoir que ses signes exercent sur la production et la conservation de tout ce qui respire ; il faut détailler ces objets dans des vers qui soient dictés par Apollon. Le feu sacré s’allume pour moi sur deux autels : je dois mon encens à deux temples différents, parce que deux difficultés m’effraient, celle du vers, et celle du sujet. Je m’astreins à une mesure soumise à des lois sévères et l’univers, faisant retentir autour de moi le bruit imposant des parties qui le composent, m’offre des objets qu’il serait à peine possible de décrire dans un langage affranchi des entraves de la poésie. ...

1478 lectures

Voir aussi

Plutarque - Pourquoi les oracles ont cessé

Auteur : Plutarque Ouvrage : Pourquoi les oracles ont cessé Précédé de Pourquoi la pythie ne rend...

Lire la suite

Vauquelin Des Yvetaux Jean - Bibliothèque des philosophes chimiques

Auteur : Vauquelin Des Yvetaux Jean Ouvrage : Bibliothèque des philosophes chimiques Année :...

Lire la suite

Le Grand Pierre - Testament de Pierre Le Grand ou plan de domination européenne

Auteur : Le Grand Pierre Ouvrage : Testament de Pierre Le Grand ou plan de domination européenne...

Lire la suite

Von Hammer-Purgstall Joseph - Histoire de l'Ordre des Assassins

Auteur : Von Hammer-Purgstall Joseph Ouvrage : Histoire de l'Ordre des Assassins Ouvrage traduit de...

Lire la suite

Philippe Marguerite - Les contes de Marc'harid Fulup

Auteur : Philippe Marguerite Ouvrage : Les contes de Marc'harid Fulup Année : 18** Lien de...

Lire la suite

Huysmans Joris-Karl - Les foules de Lourdes

Auteur : Huysmans Joris-Karl Ouvrage : Les foules de Lourdes précédé de Jean-Martin Charcot La foi...

Lire la suite

Steiner Rudolf - L'Homme dans ses rapports avec les animaux et les esprits des éléments

Auteur : Steiner Rudolf Ouvrage : L'Homme dans ses rapports avec les animaux et les esprits des...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book