Donner

Nordau Max Simon - Discours de Max Nordeau à Bâle


Auteur : Nordau Max Simon
Ouvrage : Discours de Max Nordeau à Bâle
Année :1897

Lien de téléchargement : Nordau_Max_Simon_-_Discours_de_Max_Nordeau_a_Bale.zip

Le discours de Max Nordau au premier congrès sioniste de 1897 « est resté confidentiel depuis 111 ans », dit le site Tlaxcala qui le publia en français le 21 février 2008, à l’occasion du deuxième anniversaire de sa création. Tlaxcala rassemble des traducteurs militants pour la diversité linguistique. Ce texte n’était auparavant accessible qu’en germain, selon la traductrice italienne de Tlaxcala, après avoir été publié par Erez (en français Eretz) Israël à Vienne en 1898, puis réédité à Prague en 1911. Ce qui est faux, car trois extraits de ce discours furent publiés à Paris en 1991, dans un pavé intitulé Sionisme — textes fondamentaux. Mieux, ce discours fut publié en français, à Jérusalem en 1947, avec une coupable césure, tandis que l’édition de 1991 l’ampute de plusieurs pages jugées compromettantes. Voici notre propre version, sans que toutes les expressions aient été retraduites, mais toutes furent vérifiées. Nous indiquons aussi quelques mots ou expressions de l’auteur entre parenthèses. Parfois sans ambiguïté, comme admiration ou bouc émissaire, parfois intéressant l’historien, comme quand Nordau parle de la peste Noire, parfois parce qu’il s’agit d’une interprétation, le mot germain ayant plusieurs acceptions. Voici donc la première version française du discours de Nordau publié dans Zionisten-Congress in Basel vom 29. bis 31. August 1897 — Officielles Protocoll. Discours éclairci par des notes en pied de page, qui font apparaître, par exemple, que le sionisme moderne ne serait pas né de la résurgence de haine antijuive liée à l’affaire Dreyfus (conformément à une légende). Elle daterait, selon Nordau, de la fin des années 1870 et serait apparue en Germanie. Ajoutons à cela que Le petit Retz du judaïsme feint d’ignorer l’existence de Nordau, tout en consacrant une page à Wolf Theodor Herzl, qu’il nomme Théodore Herzl. Ce discours de Nordau rappelle étrangement le Protocole des sages de Sion. Il est suivi d’un aperçu sur les différents modes de traduction, qui souligne l’imposture d’Israël et la misère intellectuelle de très nombreux traducteurs goys. ...

3452 lectures

Voir aussi

Nouvelles

Les mises à jours sont uniquement accessibles aux donateurs. Pour faire un don veuillez vous rendre...

Lire la suite

Le Goff Jacques - Héros et merveilles du moyen âge

Auteur : Le Goff Jacques Ouvrage : Héros et merveilles du moyen âge Année : 2005 Lien de...

Lire la suite

Streicher Julius - Testament politique

Auteur : Streicher Julius Ouvrage : Testament politique Ma déclaration Année : 1945 Lien de...

Lire la suite

De La Chesnaie Sigismond - Malô Lilâk Tome 1

Auteur : De La Chesnaie Sigismond Ouvrage : Malô Lilâk Autopsie détaillée d'une inversion...

Lire la suite

Moussali Antoine - La croix et le croissant

Auteur : Moussali Antoine Ouvrage : La croix et le croissant Le christianisme face à l'islam Année...

Lire la suite

Bergier Jacques - Visa pour un autre Terre

Auteur : Bergier Jacques Ouvrage : Visa pour un autre Terre Année : 1974 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Goebbels Joseph - Le juif

Auteur : Goebbels Joseph Ouvrage : Le juif Année : 1929 Lien de téléchargement :...

Lire la suite




Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book