Donner

Owens Eric - J'étais prêt à mourir


Auteur : Owens Eric
Ouvrage : J'étais prêt à mourir
Année : 2004

Lien de téléchargement : Owens_Eric_-_J_etais_pret_a_mourir.zip

Eric Owens a 32 ans et vit dans la région de Los Angeles. Il est marié, sans enfant, et travaille dans le bâtiment. Il a une présence physique impressionnante et des manières directes. J’ai toujours eu une conscience politique. Mes parents se sont séparés quand j’avais un an, et j’ai été élevé par un père de gauche dans le nord de la Californie jusqu’à mes 5 ans, puis nous avons déménagé à Los Angeles. Mon père s’est remarié quand j’étais à l’école primaire. Quand j’étais petit, j’avais des photos de Marx et de Mao et un drapeau du Viêt-công sur les murs de ma chambre. Je me rappelle avoir fait des trucs pour César Chàvez (1) et les ouvriers agricoles. Quand je suis devenu assez grand pour réfléchir par moi-même, j’ai rejeté le communisme. J’ai pensé qu’il était totalitaire. Mais en fait, son totalitarisme ne me dérangeait pas autant que sa malhonnêteté. J’avais fréquenté assez de communistes pour savoir qu’ils étaient toujours en train d’intriguer et de mentir. J’avais une certaine sympathie pour l’anarchisme, mais je ne suis jamais vraiment devenu anarchiste. Ce qui m’a attiré c’est le pacifisme. Quand j’avais 13 ans, j’allais à des marches antinucléaires et à des trucs comme ça. Dans ce genre de rassemblements, je rencontrais des communistes qui se faisaient passer pour des anarchistes. En fait, je me suis fait avoir en allant à quelques rassemblements communistes parce qu’ils les avaient annoncés comme des rassemblements anarchistes ou pacifistes, alors que ces gens n’étaient ni des anarchistes ni des pacifistes. Quand j’étais au collège, je me suis rendu compte que le pacifisme, dans la pratique, ne fonctionne tout simplement pas au niveau personnel. Je n’étais pas le plus fort du quartier, alors certains ont vu en moi une cible facile. Ils cherchaient la bagarre et moi, j’essayais de leur parler pendant qu’ils me cognaient le visage. J’ai découvert que lorsque je me suis mis à flanquer une raclée à ceux qui faisaient ce genre de choses, la paix s’est instantanément rétablie. Ironie du sort, quelques coups de poing m’assurèrent une existence paisible, celle que je n’aurais jamais obtenue par le pacifisme. Alors j’ai commencé à me poser la question : si le pacifisme ne marche pas sur un plan personnel, comment puis-je être sûr qu’il marchera sur un plan plus large ? J’ai toujours eu de véritables dispositions pour la musique. Mon père aimait la musique et en jouait. J’ai été musicien dès j’ai été assez grand pour tenir un instrument. Je suis passé d’un instrument à l’autre : guitare, flûte, piano, accordéon, cornemuse. Je joue de beaucoup d’instruments. Je n’ai jamais aimé la musique idiote. J’aimais la musique qui avait à voir avec des problèmes politiques ou sociaux. J’ai participé à de la musique punk anarcho-pacifiste. Il y avait des groupes originaires d’Angleterre. Je parle de la première moitié des années quatre-vingt. Un collectif nommé Crass était vraiment grand. Puis il y a eu la musique Oi ! avec des groupes comme 4Skins et Blitz. C’étaient des groupes essentiellement skinheads, qui prônaient une mentalité ouvrière, patriotique et violente, un message pour se débrouiller quand on vit dans la rue. Je me disais qu’au lieu de ressembler à un pauvre type, comme les punks, il vaut mieux être soigné, se respecter et tenir la tête haute. Cette musique disait que vous valez quelque chose, que votre pays a de la valeur, que vos ancêtres ont de la valeur et que vous devez être fier de vous. Et que vous avez certaines responsabilités. C’étaient des responsabilités très modestes, être juste un travailleur fier, travailler dur, être honnête, franc et patriote. Pour un jeune Blanc qui allait à l’école où les professeurs lui disaient qu’il ne valait rien, que son pays et ses aïeux étaient sans valeur et qu’il avait hérité de quelque chose dont il devait avoir honte, alors qu’au même moment il y avait des gens qui le harcelaient, c’était un message qui trouvait vraiment un écho en moi et chez quelques-uns de mes amis. Le temps passant, mes opinions en matière de race se sont développées. J’écoutais des groupes racialistes d’Angleterre comme Skrewdriver et Brutal Attack, j’étais d’accord avec leur message et je m’y identifiais. Même si je n’étais pas d’accord avec ses aspects les plus extrêmes, je l’étais avec le sentiment général qu’il faisait passer. À cette époque je pensais, vous savez, hé, il y a des Noirs sympas et des gens sympas partout, alors vous ne pouvez pas mettre tout le monde dans le même sac et tout ça. Skrewdriver avait des liens avec le National Front en Angleterre, alors je me suis à lire The Bulldog, une publication du National Front destinée aux jeunes. Mes amis et moi avons commencé à contacter des groupes racialistes aux États-Unis et j’ai lu des livres que j’ai découverts grâce à eux. Parmi ces livres, il y avait The Turner Diaries (Les Carnets de Turner) (d’Andrew MacDonald (William Pierce)) et White Power de George Lincoln Rockwell. ...

2906 lectures

Voir aussi

Nouvelles

Les mises à jours sont uniquement accessibles aux donateurs. Pour faire un don veuillez vous rendre...

Lire la suite

Brenier Flavien - Les juifs et le Talmud

Auteur : Brenier Flavien Ouvrage : Les juifs et le Talmud Morale et principes sociaux des juifs...

Lire la suite

Leese Arnold - Sottise du Gentil Les Rothschild

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : Sottise du Gentil Les Rothschild En complément : Le Bolchevisme est...

Lire la suite

Leese Arnold - Meurtre rituel juif

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : Meurtre rituel juif Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Leese Arnold - La guerre de survie juive

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : La guerre de survie juive Année : 1937 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Leese Arnold - Hors des sentiers battus Les deux vies d'un vétérinaire anti-juif

Auteur : Leese Arnold Ouvrage : Hors des sentiers battus Les deux vies d'un vétérinaire anti-juif...

Lire la suite

Wise Dennis - Adolf Hitler La plus grande histoire jamais racontée

Auteur : Wise Dennis Ouvrage : Adolf Hitler La plus grande histoire jamais racontée Année : 2016...

Lire la suite




Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book