Acheter

Péan Pierre - La république des malettes


Auteur : Péan Pierre
Ouvrage : La république des malettes
Année : 2011

Lien de téléchargement : Pean_Pierre_-_La_republique_des_malettes.zip

Avertissement. Enquêter sur un personnage d’envergure à l’aide de pièces d’archives est le régal du biographe. J’ai connu ces intenses satisfactions en racontant Jacques Foccart, le « monsieur Afrique » du général de Gaulle, ou l’avocat genevois pronazi François Genoud. Le premier fut si impressionné par mon travail que, après un procès pour la forme, qu’il perdit, il confia, beau joueur, ses mémoires et son imposant Journal à mon éditeur. Cette fois, il en irait autrement. J’ai choisi de m’intéresser à ce territoire très spécifique du pouvoir qui se situe aux confins de la politique et des affaires, dans cette zone grise, entre légalité et non-droit, qui existe à l’intérieur de l’appareil d’État. En progressant à tâtons, j’ai été amené à suivre de près le parcours d’un certain Alexandre Djouhri : figure incontournable, il est au centre du pouvoir depuis longtemps, alors que le personnage est inconnu du grand public. Semblable au furet de la comptine « Il est passé par ici, il repassera par là », comme ces gens que l’on croise inéluctablement en certains cercles et dont le visage, à force, vous dit quelque chose, il est le fil rouge de mon enquête. Je me doutais, en me lançant dans cette enquête, que j’aurai à affronter de grosses difficultés, car l’homme a compris depuis longtemps que son système ne peut prospérer que dans le secret. Il ne laisse donc pas de traces. Il n’utilise ni bureau ni agenda, écrit rarement, paie le plus souvent en espèces, et a le bonheur d’être un résident fiscal suisse… À plusieurs reprises, j’ai pensé abandonner cette enquête, tant celle-ci me procurait le sentiment de perdre mes repères habituels. J’ai toujours privilégié la recherche de documents écrits à la collecte de témoignages oraux. Depuis longtemps je revendique le titre d’enquêteur ou de journaliste d’ini-tiative. Je conçois mon rôle comme celui d’un journaliste indépendant, qui ne se « cale » pas sur les instructions judiciaires en cours, contrairement à la pratique du journaliste soi-disant d’investigation, lequel fonctionne bien souvent dans les faits comme un auxiliaire de justice, marchant main dans la main avec des juges et des policiers… Ces journalistes-là n’éprouvent évidemment guère de difficultés pour obtenir des preuves formelles puisqu’ils se contentent de réunir des pièces citées dans les dossiers d’instruction dont ils restituent la teneur. Le journalisme d’initiative est bien plus aléatoire puisqu’il prend le risque de chercher des faits et des éléments de preuve divers et variés, de les interpréter, et donc assume le risque de se tromper ou de ne pas trouver ce qu’il cherchait. Une distance certaine avec le monde judiciaire, ou l’absence totale de référence à d’éventuelles instructions en cours, ne m’a pas empêché de mener à bien des enquêtes étayées par des preuves formelles – je pense notamment à mes enquêtes consacrées à la participation de la France à la fabrication de la bombe israélienne (dans Les Deux Bombes, 1982), à l’affaire des avions renifleurs (V., l’enquête sur l’affaire des -avions renifleurs et ses ramifications proches et lointaines, 1984), à la jeunesse de François Mitterrand (Une jeunesse française, 1994), à la vie de Jean Moulin (Vies et morts de Jean Moulin, 1998), à l’affairisme de Bernard Kouchner (Le Monde selon K, 2009) ou au rôle des grandes puissances en Afrique, notamment les États-Unis et Israël (Carnages, 2010), tous livres s’appuyant sur des valises de documents. Trouver des pièces écrites permettant de valider ou d’invalider une hypothèse d’enquête, tel est devenu peu à peu l’enjeu de mes enquêtes et le trait principal de ma méthode de travail. Avec cette enquête, ces beaux principes hérités de dizaines d’années d’expérience ont été sérieusement écornés. Dès le milieu de ce travail d’enquête, il fallait me rendre à l’évidence : je trouvais très peu de documents, et ceux que je trouvais n’étaient guère crédibles ; s’il en existe d’autres se référant aux activités de l’homme d’affaires qui m’intéresse, ils ont été soigneusement placés hors d’atteinte des enquêteurs curieux. Et j’ai dû cette fois-ci me résoudre à utiliser certaines pièces judiciaires, à défaut d’autres documents. J’ai mesuré à cette occasion le mur de difficultés auquel se heurtent les juges instruisant des affaires financières, de plus en plus souvent désarmés, faute de pouvoir caractériser une corruption pourtant manifeste. L’internationalisation des systèmes financiers, la dématérialisation des échanges, à présent effectués en temps réel, offrent des possibilités infinies, ou presque, de bâtir des labyrinthes touffus où se perd vite la trace d’une transaction… surtout si l’enquête est confinée au territoire national. ...

7670 lectures

Voir aussi

Markale Jean - Halloween

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Halloween Histoire et traditions Année : 2000 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Druides et chamanes

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Druides et chamanes Année : 2005 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

De Poncins Léon - L'Autriche Juive

Auteur : De Poncins Léon Ouvrage : L'Autriche Juive Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Batault Georges - Comment meurt une nation

Auteur : Batault Georges Ouvrage : Comment meurt une nation Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Christophersen Thies - Le mensonge d'Auschwitz

Auteur : Christophersen Thies Ouvrage : Le mensonge d'Auschwitz Année : 2013 Lien de téléchargement...

Lire la suite

Markale Jean - Brocéliande et l'énigme du Graal

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Brocéliande et l'énigme du Graal Année : 1989 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Anne de Bretagne

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Anne de Bretagne Année : 1980 Lien de téléchargement :...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book