Acheter

Peladan Joséphin - La dernière leçon de Léonard de Vinci


Auteur : Peladan Joséphin
Ouvrage : La dernière leçon de Léonard de Vinci
Année : *

Lien de téléchargement : Peladan_Josephin_-_La_derniere_lecon_de_Leonard_de_Vinci.zip

Préface. De la subtilité comme idéal. La dévotion aux maîtres est un culte de dulie, comme celui rendu aux saints. On les honore pour leur bel exemple ; on les invoque pour obtenir les mêmes grâces dont ils ont brillé : l’étude est la suprême prière. Dans l’anarchie d’une époque où Gustave Moreau et Manet sont admirés simultanément, les fidèles cherchent au ciel de l’art un apotropéen. Aucun saint ne vaincrait l’incohérence victorieuse ; il faut un des archanges : Léonard, Raphaël ou Michel-Ange ; triangle prodigieux qui enferme en trois noms l’excellence, la sublimité et l’incomparabilité ! Ni la sereine harmonie des Chambres, ni l’énergie titanesque de la Sixtine ne correspondent à l’inquiétude spirituelle et à l’inertie de notre génération. Seul, par le rayonnement de sa subtilité, Léonard éveille notre réceptivité. Il sera le maître de demain, s’il y a place pour un maître chez les hypertrophiés de l’individualisme. Le mouvement rationaliste a élu Léonard, sur la foi de ses manuscrits qui témoignent d’une méthode expérimentale et d’un criticisme tout moderne. A ce suffrage de la libre pensée s’ajoute celui du mysticisme. Ayant rencontré une religieuse à l’instant où s’interrompait sa clôture, je lui présentai le Jugement dernier de Michel-Ange, la Dispute du Saint-Sacrement et la Cène, et lui demandai son sentiment. Sans hésiter, elle dit du premier : « Ceci est selon saint Mathieu », du second : « Cela est selon saint Luc », du dernier : « l’autre est selon saint Jean. » Je la priai de développer sa pensée, elle réfléchit un peu et répondit : « Le Jugement a été inspiré par Dieu le Père et cette assemblée par Dieu le Fils : pour la Cène j’y vois l’influence du Saint-Esprit. » Elle ajouta : « Ces paupières baissées cachent plus de divinité qu’aucun oeil n’en montrerait. » En face d’un Léonard, l’admiration abandonne ses superlatifs et s’efforce à caractériser plutôt qu’à louer. L’analyse, difficile en soi, se complique de timidité : il semble qu’on doive se courber devant un homme si supérieur à l’humanité, et qu’il y ait effronterie à le regarder en critique. Il le faut cependant, pour le magnifier et convier autrui au saint mystère de son génie. ...

959 lectures

Voir aussi

Markale Jean - Halloween

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Halloween Histoire et traditions Année : 2000 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Druides et chamanes

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Druides et chamanes Année : 2005 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

De Poncins Léon - L'Autriche Juive

Auteur : De Poncins Léon Ouvrage : L'Autriche Juive Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Batault Georges - Comment meurt une nation

Auteur : Batault Georges Ouvrage : Comment meurt une nation Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Christophersen Thies - Le mensonge d'Auschwitz

Auteur : Christophersen Thies Ouvrage : Le mensonge d'Auschwitz Année : 2013 Lien de téléchargement...

Lire la suite

Markale Jean - Brocéliande et l'énigme du Graal

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Brocéliande et l'énigme du Graal Année : 1989 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Anne de Bretagne

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Anne de Bretagne Année : 1980 Lien de téléchargement :...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book