Acheter

Porter Carlos Whitlock - Made in Russia The Holocaust


Auteur : Porter Carlos Whitlock
Ouvrage : Made in Russia l'Holocaust
Année : *

Lien de téléchargement : Porter_Carlos_Whitlock_-_Made_in_Russia_l_Holocaust.zip

Bonjour Mesdames et Messieurs, mon nom est Carlos Whitlock Porter, et je suis ce qu'on appelle un révisionniste de l'holocauste généralement désigné par les termes génériques de sectaire, fasciste, haineux, nazi, menteur et falsificateur de l'histoire. Afin de me protéger contre les dernières accusations dont je fais l'objet tout autant que les précédentes, j'ai préparé un livre composé presque entièrement des documents de l'accusation du premier procès de Nuremberg. C'est-à-dire, qu'il n'y a quasiment rien écrit par moi dans ce livre, mais qu'il s'agit simplement des documents de l'accusation ou divers extraits de ceux-ci, soulignés par une légende en haut de page. Il y a quelques commentaires, compris dans une introduction d’environ cinq pages, ainsi que de nombreux dessins et photographies. C'est la charge qui est censée avoir prouvé que les Allemands ont tué des millions de juifs et des millions de Russes, ainsi que des millions d'autres gens, une véritable arche de Noé de victimes holocaustiques. Je vais maintenant vous en lire quelques extraits. Je commencerai avec l'incroyable machine à pédale pour écraser le cerveau ou comment j'ai aidé à tuer 840.000 Russes au moyen d'une "machine actionnée par un seul pied" et brûlé les corps à l'aide de quatre fours portables. C'est une partie des confessions du S.S Paul Waldmann, citées dans le rapport soviétique de crimes de guerre, USSR-52. D'autres citations du même document se trouvent également dans divers ouvrages sur l'holocauste. "L'incroyable machine à pédale pour écraser le cerveau ou comment j'ai participé à l'assassinat de 840.000 Russes au moyen d'une "machine actionnée par un seul pied et brûlé les corps dans quatre fours portables." Évidemment, le titre est de moi, cela n'apparaît pas dans le texte. Et voici un extrait du texte qui commence comme ceci, p.378 : "Fin 1941, le Sonderkommando de la police de sécurité, subordonné directement au bureau d'état du Führer Adolf Hitler, tua 840.000 prisonniers de guerre russes dans le camp de Sachsenhausen. Je dois dire la chose suivante sur cette "action spéciale" : Les trains transportant les prisonniers de guerre russes arrivaient à la gare de Sachsenhausen tous les jours. Chaque jour, 8 à 10 trains arrivaient, chacun d'eux transportant 1.800 personnes. Ainsi chaque jour, 28.000 prisonniers de guerre russes arrivaient. Les exécutions se poursuivaient pendant 30 jours. Ce fut interrompu en raison d'une épidémie de typhus. Le camp fut fermé. Le détachement d'exécution avec leur appareil quitta le camp de Sachsenhausen. Je n'ai pas entendu si l'extermination s'est poursuivie dans un autre endroit, parce que j'étais peut-être porteur du typhus et je fus détenu en quarantaine. De la gare au camp, la ligne des prisonniers de guerre russes s'étendait sur environ un kilomètre. Ils restèrent au camp pendant une nuit sans nourriture. Le lendemain soir, ils furent emmenés pour exécution. Sans cesse, les prisonniers étaient emmenés du camp intérieur avec trois camions, je conduisais l'un d'entre eux. Le camp intérieur se trouvait à environ trois quarts de kilomètre de la cour d'exécution. L'exécution elle-même avait lieu dans une caserne, qui avait été équipée à cet effet peu de temps avant. Une pièce servait de salle pour se déshabiller, et une autre de salle d'attente. Dans les chambres, une radio jouait de la musique assez forte, pour empêcher les prisonniers de deviner que la mort les attendait. Depuis la seconde chambre, ils passaient un par un par un dans une petite chambre grillagée, sur le plancher de laquelle il y avait une grille de fer ; sous la grille, un canal de drainage avait été aménagé. Dès qu'un prisonnier était tué, le cadavre était emmené par deux prisonniers allemands, et la grille était nettoyée du sang. Dans cette petite pièce, il y avait une fente mesurant environ 50 centimètres. Le prisonnier se tenait debout, le dos de sa tête contre la fente, et un tireur qui était derrière la fente lui tirait dessus. En fait, cet arrangement n'était pas satisfaisant, parce que le tireur manquait souvent sa cible. Après huit jours, un nouveau système fut introduit. Ils mirent le prisonnier contre le mur, comme avant, puis lentement abaissaient une plaque de fer sur sa tête. La plaque de fer contenait un marteau, qui était descendu et frappait le prisonnier sur le dos de la tête, de sorte qu'il tombait raide mort. La plaque de fer était commandée au moyen d'un levier à pédale situé dans le coin de cette pièce. Les préposés provenaient du Sonderkommando susmentionné. À la demande des fonctionnaires du détachement d'exécution, moi aussi, j'ai utilisé cet appareil. Je vais en parler ci-dessous. ...

207 lectures

Voir aussi

Biglino Mauro - Le Dieu de la bible vient des étoiles

Auteur : Biglino Mauro Ouvrage : Le Dieu de la bible vient des étoiles De la traduction littérale...

Lire la suite

De Figanières Louis Michel - Clé de la vie

Auteur : De Figanières Louis Michel Ouvrage : Clé de la vie L'homme, la nature, les mondes, Dieu,...

Lire la suite

Zündel Ernst - La véritable histoire des relations entre allemands et juifs

Auteur : Zündel Ernst Ouvrage : La véritable histoire des relations entre allemands et juifs Année...

Lire la suite

Pemjean Lucien - La paix nécessaire

Auteur : Pemjean Lucien Ouvrage : La paix nécessaire Réponse à M. Camille Dreyfus Année : 1896 Lien...

Lire la suite

Pemjean Lucien - Petite Madone

Auteur : Pemjean Lucien Ouvrage : Petite Madone Année : 1926 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Pemjean Lucien - Cent ans après 1789-1889

Auteur : Pemjean Lucien Ouvrage : Cent ans après 1789-1889 Année : 1889 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Du Laurens De La Barre Ernest - Nouveaux fantômes bretons

Auteur : Du Laurens De La Barre Ernest Ouvrage : Nouveaux fantômes bretons Contes, légendes et...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book