Auteur : Setzepfandt Dominique
Ouvrage : Babaos
Année : 2006

Lien de téléchargement : Setzepfandt_Dominique_-_Babaos.zip

Babaos : le B.A. BA. Babaos ! Un nom qui, prononcé dans la pénombre des veillées, a fait (délicieusement ?) frissonner de peur des générations d’enfants turbulents voués aux griffes et aux crocs du monstre par des générations de parents tentant vainement de les assagir un instant. Un nom, aujourd’hui réduit à attirer le touriste en mal de pittoresque et de manifestations folkloriques à Rivesaltes. Un nom qui fait rêver… Un monstre surgi de nulle part. Effrayant, parce que meurtrier et insaisissable, ou parce qu’au visage trop humain sur un corps de chimère? Et si derrière la légende il y avait autre chose ? Une porte vers un monde si proche, à nos pieds, et pourtant inaccessible ? Une porte vers un ailleurs indicible que parfois emprunte le Babaos pour venir hanter notre monde. Une porte des Enfers gardée depuis la nuit des temps par des veilleurs. Des veilleurs qui, pendant des siècles, se sont relayés, dans la tour des seigneurs de Périllos… Les légendes des Babaos et Babau À notre connaissance, il existe au moins deux récits, comportant de nombreuses similitudes mais aussi d’importantes différences, consacrés à la légende du Babaos. Il existe la version du Babaos de Périllos, que, par commodité, nous nommerons désormais “Version de Périllos”. Une autre version de la légende est a la faveur des Rivesaltais. Pour la distinguer de la “Version de Périllos” nous la nommerons désormais “Version de Rivesaltes”. À première vue, mais à première vue seulement, nous sommes confrontés à deux récits racontant une histoire assez similaire mais présentant également, dans leur structure générale et leurs détails, beaucoup trop de points contradictoires et inconciliables pour que l’on puisse prendre l’une des deux versions pour un simple décalque de l’autre. ...