Acheter

Singh Harbhajan - Méditation


Auteur : Singh Harbhajan
Ouvrage : Méditation «Suis le sentier étroit qui se trouve au milieu»
Année : 1991

Lien de téléchargement : Singh_Harbhajan_-_Meditation.zip

Chers frères et soeurs, J’ai l’honneur de vous saluer tous ici présents. Le thème de ce soir est d’une grande beauté. La spiritualité n’a véritablement rien de commun avec l’occultisme, et si vous comprenez le thème abordé aujourd’hui, votre vision des choses changera certainement. Une fois le véritable sens de votre existence reconnu, selon l’enseignement donné par le Christ et tous les autres Maîtres compétents dans le monde, je vous assure que vous ne serez plus égarés, car le but de la vie humaine est établi avec certitude sans que nous en ayons conscience. Si nous choisissons le mauvais chemin au lieu du juste, nous nous méprendrons une fois pour toutes. C’est pourquoi nous devons différencier le Créateur de la création; l’homme extérieur de l’homme intérieur; la tâche des dieux, déesses, avatars et forces négatives, de l’enseignement du Christ et de tous les Maîtres compétents du monde. Nous devons également différencier le corps de l’habitant du corps. Nous devons avoir des connaissances au sujet des plans physique, astral et causal, et nous devons savoir que notre chemin commence là où s’arrêtent les philosophies du monde. Le sujet d’aujourd’hui est «Qu’est-ce que la méditation?» Si vous le comprenez et le vivez en conséquence, vous aurez une vie digne d’être vécue. Personne dans le monde ne pourra plus vous tromper. Que nous parlions de méditation, du but de la vie humaine, du développement de la conscience ou de l’âme, c’est le même sujet, car nous avons un contact direct et indépendant avec Dieu. Pour parler de méditation, nous devons d’abord différencier un grand nombre de facteurs. Ce thème est très vaste, mais si vraiment vous le comprenez, vous obtiendrez le don même de la vie. La première question qui se pose est: pourquoi devons-nous méditer? Comment médite-t-on, et où médite-t-on? La réponse à cette question vous rapprochera de la vérité. Certaines personnes méditent pour l’accomplissement de leurs désirs, d’autres pour obtenir une certaine paix mentale, pour acquérir des forces surnaturelles, pour influencer leurs semblables ou pour obtenir le salut. Bien peu sont ceux qui méditent par simple aspiration et amour pour Dieu. Rabia Basri fut une fois questionnée sur sa façon de méditer, si Dieu venait à elle ou si elle commençait par méditer. Elle répondit: «Non, mon Bien-aimé vient d’abord de l’intérieur et alors seulement je médite», et elle décrivit les signes annonçant l’apparition de son Bien-aimé intérieur. Si vous voyez réellement la magnificence de votre Bien-aimé intérieur, appelé Force du Christ, vous abandonnerez toutes les autres formes de méditation. Il en existe une multitude ne valant pas plus qu’un tas de poussière et qui ne nous mèneront nulle part. Vous devez aujourd’hui choisir et discerner ce dont vous avez besoin. Vous devez savoir comment l’on prépare sa vie et comment l’on médite. Dans ce but je ne vous parlerai pas de telle secte ou «isme» mais je dois confronter les aspects négatifs aux positifs. Si vous connaissez les facteurs positifs, vous pouvez facilement écarter les négatifs afin d’atteindre les valeurs suprêmes de l’existence. Le but de la vie humaine est de parvenir à une bonne fin; chaque homme a besoin d’accéder aux valeurs supérieures de la vie. Ce n’est qu’avec ces valeurs et une conscience élevée que l’on peut vraiment méditer. Sans cela la méditation ne nous causera que des dommages. J’aimerai vous rappeler les critères fondamentaux et le chemin originel tel qu’il fût enseigné par le Christ, Guru Nanak et Kabir. Cela concerne directement le but de votre vie. Si vous l’accomplissez, c’est une bonne chose; autrement rien ne peut vous aider, vous seul devez le réaliser. C’est un fait, je vous dis la vérité. Nous parlerons pour commencer de la manière et sur qui méditer, qui est le Maître, la Force du Christ dans le monde. Il existe partout une grande confusion à ce sujet. Je vous parlerai du jeu du mental, ce qui s’y déroule et où cela nous conduit, comment il agit et quels sont ses liens avec le plan astral et causal. Nous discuterons de tout cela aujourd’hui, et cela nous mènera certainement à un résultat. L’enseignement dont je vous parle ne vient pas de moi, mais est contenu dans les Saintes Ecritures. Il est le fruit de l’expérience de tous les Maîtres compétents qui ont résolu le mystère de la vie. Ils expérimentèrent et enseignèrent cette vérité. Et leur expérience doit devenir la nôtre. Si vous écoutez très attentivement, vous obtiendrez avec certitude quelque chose, votre âme recevra aujourd’hui de la nourriture. «Je ne vous quitterai ni ne vous abandonnerai jusqu’à la fin des temps.» Ce sont les paroles du Christ, et non de Jésus. Le Christ vivait avant Jésus. Qui est le Christ? Le Christ est la Force, la Force Divine manifestée, qui est l’origine de toute la création, et qui créa également ce saint corps. Nous avons un contact direct et indépendant avec cette Force et jamais elle ne nous abandonnera. Notre contact avec Lui – Dieu – est indestructible, toujours présent et donne la vie éternelle. Nous quittons le corps, mais jamais cette Force ne nous quitte. Avant d’aborder notre sujet, nous devons savoir pourquoi méditer, sur quelles bases, et les conditions préalables à la méditation. Qui est le Maître de toute la création? Il n’y a qu’un Maître! Tous les Maîtres compétents disent que la Force du Christ, du Maître, de Dieu, la Force Divine manifestée, est notre véritable Maître. Cela est aussi appelé la forme radieuse du Maître. Kabir nomme cette Force Guru Dev. Il est notre Maître. Il est le Maître de tous les hommes. Il existe pourtant des milliers d’autres «maîtres», et je vais vous dire ce qu’ils sont, qui ils sont, et quelles sont leurs fonctions. Nous devons tous vérifier ces choses. Ceux qui s’appellent eux-mêmes des maîtres, et qui en prennent eux-mêmes le rôle – comme le disent les Saintes Ecritures et tous les Maîtres compétents – ne pourront jamais être le Maître. C’est uniquement Dieu, ou la force du Christ qui agit, et personne d’autre. C’est pourquoi tous ceux qui furent commissionnés d’en haut disaient toujours qu’ils étaient les esclaves de Dieu. Ils sont les serviteurs de la Force du Christ, la Force de Dieu. Jamais Ils ne prétendent être des Maîtres, car s’Ils le faisaient une seule fois, leur contact avec Dieu serait rompu pour toujours. Ils ne peuvent pas revendiquer cela, car Ils voient cette Force travailler partout et en toutes choses. Ils voient cette Force travailler en euxmêmes, intérieurement comme extérieurement. Ils aiment tous les hommes car Ils aiment cette Force et la voient en chacun. Prenez-le comme une garantie – cela est écrit dans les Saintes Ecritures – que ceux qui se déclarent être des Maîtres en les imitant ne le sont pas, et personne ne devrait les croire. Qui est le Christ? Son enseignement est le Christ et si vous le suivez en apprenant, avec une aspiration toujours croissante, vous aurez un contact de plus en plus profond avec cette Force, car Elle est innée dans l’âme, et c’est à l’intérieur que nous devons apprendre, pas à l’extérieur. Si vous vivez d’après ce qui est dit aujourd’hui, une aspiration naîtra en vous. Par cette aspiration vous développerez une passion surpassant toute autre chose, et cette Force, qui est si proche de nous tous, vous détachera du corps, du monde, et de ses attachements. C’est ainsi que l’on commence à vivre de manière détachée dans un monde d’attachements. Votre vision des choses changera. Aussi longtemps qu’elle ne sera pas changée, la méditation n’est pas possible, et l’on ne peut trouver le véritable Soi à l’intérieur de nous. Lorsque la maison est en feu, on ne peut en bâtir une autre à l’intérieur. Avant d’expliquer ce qu’est la méditation, nous devons encore parler de beaucoup de choses très importantes. C’est pourquoi j’ai commencé par vous dire que si vous suivez l’enseignement d’aujourd’hui et vivez en conséquence, dans un ou deux mois votre vision des choses changera. Je peux vous l’assurer car je parle de ma propre vie pratique, et des expériences des Maîtres compétents. Il est dit dans les Saintes Ecritures qu’on ne trouve aucun Maître parmi un million de gens, mais peut-être un dans un milliard. Combien de Maîtres étaient dans le monde au temps du Christ? Très nombreux étaient ceux qui revendiquaient cette position. Jésus fut crucifié par ceux qui servaient les chefs religieux de ce temps. Kabir vivait dans le monde, et Il fut aussi soumis à de nombreux châtiments uniquement parce qu’Il disait qu’Il n’y en a qu’un qui agit, le pouvoir de Dieu. Savez-vous qui était Kabir? Il dit de Luimême qu’Il vint durant les quatre âges, en tant que Sat Sukrat, Muninder, Karunamae, puis Kabir – durant l’âge d’or, d’argent, de cuivre, et de fer. L’on demanda à Kabir quand Il devint un dévot. Il répondit: «Au temps où la lune, le soleil, la terre, les dieux et déesses n’existaient pas, où rien n’existait dans le monde, j’étais en méditation.» Il fut prié de méditer pour la Force Divine. Cette Force est appelée le pouvoir du Christ. Les Maîtres ne sont pas différents, ils sont tous un. Nous disons habituellement: «Le Christ est autre que Guru Nanak ou Kabir.» Non, Ils sont tous un. En ce moment par exemple, brillent dans cette salle de nombreuses ampoules. Notre attention est pourtant tournée vers la lumière et non sur le verre. Les Maîtres sont tous un, Ils sont tous positifs, même s’Ils sont venus sous différentes apparences. Ainsi tous les Maîtres compétents – qu’Ils vinrent de l’Orient ou de l’Occident, en des lieux et âges différents – ont enseigné unanimement l’unique et même Vérité. Si vous avez recours aux Saintes Ecritures, vous y trouverez cette même Vérité. Tous les Maîtres compétents sont unanimes dans leurs déclarations contrairement aux soi-disant maîtres qui vinrent par millions dans le monde. Leurs expériences ne coïncident pas les unes avec les autres, car leurs chemins sont différents. Leur chemin se limite à ce monde, au monde astral et causal. Cependant les mondes physique, astral et causal sont constitués de matière. Ces plans sont le domaine de la force négative. Les soi-disant maîtres travaillent avec cette force négative qui contrôle les plans astral et causal. Kabir qualifie de malfaiteurs tous ceux qui ont médité sur ces plans. Il nous dit: «Ne vous asseyez pas aux côtés d’un tel malfaiteur car le péché adhèrera à votre âme, et elle tombera comme les pétales d’une fleur.» Qui sont ces malfaiteurs? Ce qu’ils ont fait – et continuent de faire – dans le monde est visible par tous. Si vous lisez très attentivement les Saintes Ecritures, vous pourrez tout y trouver. Le problème est que nous n’avons pas recours à nos Saintes Ecritures, ni ne recherchons la conscience à l’intérieur du corps humain; nous restons donc ignorants. La question est à l’intérieur et la réponse aussi. La maladie est en nous de même que le remède. Le corps humain est la véritable église. Il est la véritable Bible, une Bible avec deux pages. Ouvrez-la, tout l’enseignement s’y trouve. Le macrocosme est dans le microcosme. Dans le corps existe tout ce qui est dans les plans physique, astral et causal. Tout ce que Dieu a créé existe dans le corps humain. C’est pourquoi il est dit: «L’homme est le prototype de toute la création.» Ce sont des choses fondamentales. Nous devons par ailleurs savoir plus de choses sur ce que contient ce corps. Il y a tant de choses à savoir que cela ne peut être expliqué en un jour. L’enseignement dont nous parlons aujourd’hui n’est qu’un bref aperçu de ce qu’il reste à apprendre. La compétence de notre Père est sans limite, et ainsi en est-il de ce qu’il nous reste à apprendre. Nous devons apprendre et vivre selon cet enseignement jusqu’à notre dernier souffle, car c’est avec notre Père que nous devons vivre pour l’éternité. Cet enseignement n’est pas seulement celui qui est écrit dans les Saintes Ecritures, car elles n’en contiennent qu’une partie. Il est dit: «Ce qui est écrit dans les Saintes Ecritures existe aussi dans le corps humain, mais ce qui est écrit dans le corps humain n’est pas écrit dans toutes les Saintes Ecritures du monde entier.» C’est pourquoi le Christ et les Maîtres disent: «Frappez à l’intérieur, allez à l’intérieur de ce saint corps.» Le corps est une magnifique maison dans laquelle nous vivons. Il est dit que le siège de l’âme est entre les deux yeux (entre et derrière les sourcils). Tous disent: «Ici est le siège de l’âme, c’est là que nous devons méditer!». Où se trouve exactement cet endroit? C’est un grand problème, personne ne le sait vraiment. Pourtant il est important de le connaître. Si nous savons où se trouve le siège de l’âme, il n’y a plus de problèmes. Savez-vous ce qui se passe au moment de la mort? Nous nous retirons des membres inférieurs, transcendons le centre de la gorge, puis notre attention, l’esprit ou la conscience, se dirige entre et derrière les sourcils. Elle se tourne alors vers le haut et à l’intérieur, là où se trouve le siège de l’âme. Nous disons généralement: «Ici est le siège de l’âme», mais l’atteindre est très difficile parce que le siège du mental et de l’intellect se trouve très proche. Le corps n’est pas constitué de cinq éléments essentiels mais de huit. Lorsque nous quittons le corps nous abandonnons cinq éléments, les trois autres nous accompagneront toujours: l’intellect, le mental et l’égo. Ces derniers sont de matière, et ils s’étendent jusqu’au plan causal. Les plans physique, astral et causal sont aussi constitués de matière: on n’y trouve pas la reálité, ce sont des barrières empêchant l’esprit de s’élever. Le mental est le roi dans le corps et sur les plans physique, astral et causal. Les «rishis» et «munis», les dieux et déesses devinrent prisonniers du mental et ne purent se dégager de ses tentacules. Ils ne purent surmonter l’attachement, le plaisir et l’égo; tout cela est encore en eux. Qu’y-a-t-il sur le plan astral et causal? Tout ce que l’on trouve dans la forme physique, existe là-bas sous forme astrale, et ensuite sous forme causale. Mais tout ceci n’est que matière. Que font la plupart des gens lorsqu’ils méditent? Comment méditent-ils? En premier ils doivent surmonter l’intellect. Peut-être y parviennent-ils, mas ils leur est impossible de surmonter le mental. Vous savez, lorsque vous créez un désir, votre mental s’y identifie immédiatement. Le mental dans le corps physique est astral. Tout le monde crée désirs sur désirs, et le mental est identifié avec eux – il reste toujours astral. Si nous avons le désir de voir quelque chose intérieurement, le mental s’identifie aussitôt avec ce désir et nous montre de la lumière. Si l’on se concentre avec force de sa propre volonté il nous conduit sur le plan astral, et ensuite dans les chakras. Le mental fait donc apparaître la lumière instantanément. Contrairement à ceci, l’expérience donnée par le Christ et tous les autres Maîtres compétents commence dans l’obscurité – mais nous y reviendrons plus tard. Nous devons d’abord parler du mental, car ses activités sont très étendues. Il est primordial de connaître le mental et ses activités avant de méditer. Mental, matière, maya et force négative sont une seule et même chose. Chacun dans ce monde désire être heureux. Sans désirs, personne ne peut être heureux dans ce monde. L’homme doit créer son propre bonheur. Mais lorsque nous avons des désirs, nous créons également péché, attachement, égo, mensonge. Chaque désir accompli apporte de l’attachement, puis de l’égo. Après quelque temps, lorsque le désir a été réalisé, il perd sa valeur, et nous nous en désintéressons. L’homme crée durant sa vie un désir après l’autre, et perd ainsi sa vie. C’est la façon d’agir de la force négative, ou du mental. Ceux qui se concentrent intensément entre et derrière les sourcils, et essaient de méditer par eux-mêmes, entrent dans les chakras et le plan astral, et la force Kundalini s’ouvre et s’élève le long de la colonne vertébrale jusqu’à la partie supérieure de la tête d’où un son commence à vibrer (ce son est négatif, et est différent de l’expérience du Son donné par les Maîtres compétents). Qui a-t-il sur le plan astral? Là sont les dieux, les déesses et les avatars. Ils contrôlent sur ce plan des grandes cités. Il y a là les «riddhis» et les «siddhis» (forces surnaturelles), des miracles et de la lumière en abondance. L’âme entre dans ce plan comme dans une carafe: le haut est étroit puis s’élargit progressivement, et l’on s’y fait prendre. Il y a de constants changements, car c’est le mental astral qui nous y conduit. Savez-vous ce qu’est le mental? On le compare à un serpent. Celui qui par la grâce du Maître peut voir le mental voit toujours un serpent. Le mental dans le corps est un serpent. Son apparence est toujours changeante. Vous savez qu’un serpent peut avancer très rapidement en terrain accidenté mais pas sur une surface plate et lisse. Ainsi le mental crée de constants changements dans la vie d’un homme, car c’est son rôle de le mener à la force négative. Il ne vous laisse pas le dominer, et quand vous commencez à suivre le bon chemin il va essayer de vous faire croire que vous vous trompez. Il est plein de ressources pour nous maintenir dans l’illusion. C’est pourquoi on l’appelle le «cobra à mille têtes.» Un cobra normal ne peut être contrôlé, et le mental en est un à mille têtes ! ...

3766 lectures

Voir aussi

Markale Jean - Halloween

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Halloween Histoire et traditions Année : 2000 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Druides et chamanes

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Druides et chamanes Année : 2005 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

De Poncins Léon - L'Autriche Juive

Auteur : De Poncins Léon Ouvrage : L'Autriche Juive Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Batault Georges - Comment meurt une nation

Auteur : Batault Georges Ouvrage : Comment meurt une nation Année : 1938 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Christophersen Thies - Le mensonge d'Auschwitz

Auteur : Christophersen Thies Ouvrage : Le mensonge d'Auschwitz Année : 2013 Lien de téléchargement...

Lire la suite

Markale Jean - Brocéliande et l'énigme du Graal

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Brocéliande et l'énigme du Graal Année : 1989 Lien de...

Lire la suite

Markale Jean - Anne de Bretagne

Auteur : Markale Jean Ouvrage : Anne de Bretagne Année : 1980 Lien de téléchargement :...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book