Acheter

Steiner Rudolf - La pensée de Rudolf Steiner au sujet de la France


Auteur : Steiner Rudolf
Ouvrage : La pensée de Rudolf Steiner au sujet de la France, sa langue, sa culture, son âme. Conférence faite devant le Collège des Professeurs de l’École Waldorf, le mercredi 14 février 1923, à 18 heures
Année : 1923

Lien de téléchargement : Steiner_Rudolf_-_La_pensee_de_Rudolf_Steiner_au_sujet_de_la_France.zip

Dr. Steiner : (…) « Ce que la France fait aujourd’hui est comme le sursaut, la dernière fureur – seulement dans l’histoire les dernières choses durent longtemps – la dernière fureur du couchant d’un peuple disparaissant du développement du monde. Ces considérations surgissent naturellement de la contemplation spirituelle de l’histoire décadente, de la romanité déclinante des peuples d’Europe. Naturellement, il y a dans l’élément espagnol et italien quelque chose de plus vital que dans le français. Le français est, parmi les peuples latins d’Europe, celui qui porte le moins de vie. La langue française est, parmi toutes les langues qui peuvent être apprises en Europe, celle qui, si je peux m’exprimer ainsi, pousse l’âme des hommes à la surface, à la surface la plus extrême de l’être humain. Elle serait celle qui peut conduire l’homme à mentir de la manière la plus honorable à la plus frivole. Elle se prête d’autant plus à cela qu’on peut y mentir de manière spontanée et loyale, parce qu’elle n’a plus aucun lien juste avec l’intériorité des hommes. Elle est parlée tout à fait à la surface de l’homme. Ainsi de la langue française, et donc de l’être français, découle l’attitude psychique telle que l’âme est commandée par la langue française. Alors qu’en allemand, l’âme, dans la puissance de l’élément volontaire, a la configuration interne de la langue, et la forme plastique de l’être de la langue, la langue française rencontre un engourdissement, et c’est elle qui commande. C’est une langue tyrannisant l’âme et par là elle crée ce qui la conduit au vide, de sorte que la culture française tout entière est, sous l’influence de sa langue, une culture qui vide l’âme. Celui qui a une sensibilité pour de telles choses peut toujours ressentir qu’aucune âme, réellement, ne parle à partir de l’Être français ; seule, une culture formelle et figée en émane. La différence est, à proprement parler, que l’on est conduit, en français, à se laisser commander par la langue. Cette liberté infinie que l’on a en allemand - et que l’on devrait revendiquer plus que cela n’est fait – de pouvoir placer le sujet à un endroit quelconque, en fonction de sa vie intérieure, cela, on ne l’a pas en français. Les raisons pour lesquelles le français est introduit dans l’éducation des enfants, ne résident pas dans un élément pédagogique. Aucun fondement pédagogique ne justifiait l’introduction du français dans les écoles. Les circonstances firent que des raisons utilitaires ont été maquillées, masquées, quand on remplaça le vieux lycée, par l’école professionnelle, à travers toutes sortes d’établissements modernes destinés à une certaine partie de la jeunesse. Voici de quoi il s’agit : on crut trouver dans l’enseignement du français ce que le lycée avait dans l’enseignement du latin. On a créé l’enseignement du français afin qu’il ait une vertu pédagogique semblable à celle du latin. Mais cela n’est pas conforme à la vérité. Le latin a, en soi, dans tous les cas, une logique interne. Avec le latin, une logique instinctive est apportée aux hommes. Tel n’est pas le cas avec le français. Par le français, le langage déborde en pure phraséologie dénuée de tout fondement logique, de la phraséologie uniquement – les choses doivent être radicalement dites – de sorte que beaucoup de choses, certainement, seront aliénées dans l’âme des enfants par l’enseignement du français, et l’on souhaiterait déjà que l’enseignement du français disparaisse vraiment peu à peu des fondements intérieurs de l’être. Cela va tout à fait de soi que, dans l’avenir, il disparaître vraiment de l’enseignement. Maintenant, si l’École Waldorf doit effectuer un nouveau départ de manière radicale, il faut présenter, alors, quelque chose d’autre. Ce renouvellement peut résider dans la compréhension que la communauté des professeurs apporte au caractère du français, afin qu’on ait conscience d’introduire, à vrai dire, un phénomène de décadence dans l’École. Cela ne doit pas être dit aux enfants, mais on se doit déjà d’être au clair sur la question. C’est clair, mais d’un autre côté il est absolument exclu que nous entamions, à partir des Écoles Waldorf, un combat pour l’élimination de la langue française. Pour des raisons externes, cela n’est pas possible. (…) Nous ne devons pas enlever à nos enfants la possibilité de passer dans d’autres établissements d’enseignement, après avoir satisfait aux épreuves de l’examen. (…) Nous devons mordre dans la pomme aigre du français jusqu’à ce que quelque chose d’autre intervienne. La situation culturelle de l’État allemand ne serait pas très différente selon que nos Écoles Waldorf enseigneraient ou non le français. Par contre un acte culturel serait accompli si, par exemple, la fausse valorisation dont jouit le français dans les pays de l’Europe du Centre, si cette fausse valorisation était vaincue par une connaissance véritable de ce que je me suis permis d’exposer, ainsi que l’a fait le Dr. Karutz. ...

4325 lectures

Voir aussi

Biglino Mauro - Le Dieu de la bible vient des étoiles

Auteur : Biglino Mauro Ouvrage : Le Dieu de la bible vient des étoiles De la traduction littérale...

Lire la suite

De Figanières Louis Michel - Clé de la vie

Auteur : De Figanières Louis Michel Ouvrage : Clé de la vie L'homme, la nature, les mondes, Dieu,...

Lire la suite

Zündel Ernst - La véritable histoire des relations entre allemands et juifs

Auteur : Zündel Ernst Ouvrage : La véritable histoire des relations entre allemands et juifs Année...

Lire la suite

Pemjean Lucien - La paix nécessaire

Auteur : Pemjean Lucien Ouvrage : La paix nécessaire Réponse à M. Camille Dreyfus Année : 1896 Lien...

Lire la suite

Pemjean Lucien - Petite Madone

Auteur : Pemjean Lucien Ouvrage : Petite Madone Année : 1926 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Pemjean Lucien - Cent ans après 1789-1889

Auteur : Pemjean Lucien Ouvrage : Cent ans après 1789-1889 Année : 1889 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Du Laurens De La Barre Ernest - Nouveaux fantômes bretons

Auteur : Du Laurens De La Barre Ernest Ouvrage : Nouveaux fantômes bretons Contes, légendes et...

Lire la suite



Donner


Histoire E-Book
Recension d'ouvrages rares et interdits


Histoire E-Book