Auteur : Lorulot André
Ouvrage : Histoire d'Ignace de Loyola & de La Compagnie de Jésus
Année : 1941

Lien de téléchargement : Lorulot_Andre_-_Histoire_d_Ignace_de_Loyola_et_de_La_Compagnie_de_Jesus.zip

"Quand un Père de la Compagnie va rendre visite à une femme, qu'il s'adjoigne un autre Père et que, tandis que le premier s'entretient avec elle, il ait un poste d'observation d'où il puisse les voir, l'un et l'autre, sans cependant les entendre, et si cela ne peut se faire commodément, qu'au moins la porte de l'appartement reste entre-baillée tandis qu'ils sont ensemble." "Celui qui aurait vu se passer quelque chose de contraire aux bonnes moeurs en avertira le supérieur." (Règles de la Compagnie de Jésus) " Avec les Jésuites il ne peut y avoir de paix dans les États. (Pape Clément XIX). " Je n'aime pas l'Institut des Jésuites. Élevé dans leur sein, je savais discerner, dès cette époque, l'esprit de séduction, d'orgueil et de domination qui se cache, ou qui se révèle dans leur politique, et qui, en immolant chaque membre au corps et en confondant ce corpus avec la religion, se substitue habilement à Dieu et aspire à donner à une secte surannée le gouvernement des consciences et la monarchie universelle de la conscience humaine. " (Alphonse de la Martine). Les Jésuites ! Les Jésuites ! Un sujet bien usé, dira-t-on ? Et l'on affectera d'en rire et de passer à autre chose. Notons simplement que les Jésuites ne sont pas étrangers à cet état d'esprit, et qu'ils font tout pour le répandre et le maintenir. Ils font de la religion un instrument politique. Désarmer toute opposition, afin d'avoir le champ libre, égarer les esprits, brouiller les cartes, ce sont des exercices ou ils excellent. Nous le montrerons au cours de cet exposé, aussi succinct et insuffisant qu'il soit. ...