Auteur : Krishnamurti Jiddu
Ouvrage : Aux étudiants
Année : 1970

Lien de téléchargement : Krishnamurti_Jiddu_-_Aux_etudiants.zip

Université de Puerto Rico, (San Juan). 1. La plupart d’entre nous, dans ce monde chaotique et brutal, s'efforcent de se tailler une sorte de niche, un monde privé où il serait possible de vivre en paix et heureux, tout en étant en contact avec les choses de ce monde. Nous avons l'air de croire que notre vie quotidienne, notre vie de luttes, de conflits, de souffrances, de douleurs, se distingue de la vie extérieure, de ses misères, de sa confusion. Nous avons l’air de penser que notre individu, notre moi, est différent du reste du monde, de ses atrocités, de ses guerres, de ses émeutes, et que ses inégalités, ses injustices, n’ont rien à voir dans notre vie personnelle. Si vous regardez de plus près, non seulement votre propre vie, mais le monde tel qu’il est, vous verrez que ce que vous êtes ― votre vie quotidienne, ce que vous pensez, ce que vous éprouvez ― « est » le monde extérieur, le monde qui vous entoure. Vous êtes le monde, vous êtes cet être humain qui a créé son univers de désordre total, qui appelle désespérément, dans sa grande misère. C'est vous, l’être humain, qui avez construit ce monde extérieur, lequel n’est pas différent de celui dans lequel vous vivez votre vie privée. Cette distinction entre l'individu et la société, en réalité, n’existe pas du tout. L'individu qui essaie de se réserver une vie à soi n’est pas différent de la communauté où il vit. Il nous faut, dès le début, voir que cette division est artificielle, donc irréelle, car c'est l'individu, l'être humain, qui a construit la communauté, la société. ...